25 femmes marocaines en lice pour le prix Khmissa

25 femmes marocaines en lice pour le prix Khmissa

Khmissa-Lesieur migre officiellement vers la Journée nationale de la femme. Coïncidant cette année le samedi 10 octobre 2009, elles seront vingt-cinq à disputer ce prix dans sa neuvième édition au Palais des congrès de Marrakech. Leur liste a été dévoilée, jeudi 17 septembre 2009, lors d’une conférence de presse tenue à Casablanca.
Actrices associatives, chefs d’entreprise, artistes, professeurs, femmes d’action anonymes ou connues, seront fidèlement  au rendez-vous. En dépit de leurs confessions et de leurs ethnies, des profils différents mettront sous les feux de la rampe une dynamique féminine incontournable qui ne cesse d’enrichir le territoire national.
En effet, Khmissa-Lesieur est devenu une célébration prestigieuse dédiée à la consécration des exploits et de contributions exemplaires au développement social et économique du Maroc ainsi qu’à l’hommage à cinq Marocaines d’ici et d’ailleurs. Née de l’ambition de  promouvoir et de développer la participation féminine dans différents secteurs, cette nouvelle édition réserve d’innombrables innovations. Pour pérenniser l’événement, Khmissa œuvre dans cette édition vers une nouvelle structure organisationnelle. Un jury d’imminentes personnalités issues du milieu intellectuel et social a  également  été institué. Ainsi, Nadira El Guermaï, Samira Sitail, Narjis Rerhaye, Laïla Ouachi, Driss Moussaoui, Hamid Ben Elfadil, Keltoum Ghazali, Mohamed Chafiki et Moulay Ahmed Iraqi trancheront sur le sort des cinq heureuses élues. Nommés pour une durée de trois ans, ces membres assureront la continuité de l’événement tout au long de l’année. Par ailleurs, deux nouvelles catégories seront au programme.
«Parcours d’exception» met en valeur le labeur des figures féminines qui ont marqué par leur participation et autodidaxie  le pays à la fois sur le plan national et international. Dans cette catégorie, le jury a nommé à la compétition la productrice Izza Genini, l’auteur Zahra El Basri Naqurachi, Fatima Hal, la ministre belge Fadela Laanan et l’auteur espagnole Najat el Hachimi. De même, la rubrique «Les sciences et la recherche» a été récemment définie. Il s’agit de récompenser des femmes passionnées de savoir et de prospection en l’occurrence  Najat Kadiri, Ouafa Mkinsi, Mounira Amor-Gueret, Samira Manar et Halima Farhat. Outre  ces nouveautés, Khmissa reste attachée à ses traditionnelles catégories à savoir «Action sociale & humanitaire», «Administration et service public», «Entreprise et entrepreneuriat».
Grâce à la médiatisation du vote, le grand public désignera les cinq finalistes pour l’octroi du prix. À travers une campagne média diffusée exclusivement sur la deuxième chaîne nationale, les électeurs pourront s’initier aux différentes actions des candidates. Des numéros de vote par messagerie et boîte vocale sont désormais mis en service pour choisir les lauréates. Des coupons-réponses publiés dans l’ensemble des médias nationaux ainsi qu’un site Internet sont également disponibles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *