256 sociétés de gardiennage et de transport de fonds ont soumis leurs dossiers pour régularisation

256 sociétés de gardiennage et de transport de fonds ont soumis leurs dossiers pour régularisation

Un total de 256 sociétés de gardiennage et de transport de fonds ont soumis leurs dossiers pour régulariser leur situation et se conformer aux conditions et cahiers des charges prévus par la loi régissant ces activités, a indiqué lundi le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser.
« L’ensemble des textes d’application de la loi relative aux activités de gardiennage et de transport de fonds ont été promulgués », a déclaré le ministre devant la Chambre des représentants en réponse à une question orale sur « la situation juridique des sociétés privées de gardiennage ».
Il a affirmé que les autorités feront preuve de la fermeté requise et veilleront à la stricte application de la loi concernant ces activités qui sont en lien direct avec la quiétude et la sécurité des citoyens.

Avec l’entrée en vigueur en septembre dernier de cette loi, un délai a été accordé aux sociétés opérant dans le secteur, qui a pris fin en novembre, a-t-il rappelé, soulignant que les entreprises exerçant ces activités sont désormais tenues de déclarer leur existence auprès de la wilaya de la région où se situe leur siège social et de préciser la nature de leurs activités, le nombre et la qualité de leur personnel.
Pour les sociétés créées dans le cadre de la nouvelle loi, elles sont obligées, en plus de cette procédure, d’obtenir une autorisation d’exercer auprès de la wilaya de la région où elles sont établies.
Conformément au nouveau texte, toute société de gardiennage et de transport de fonds n’ayant pas obtenu d’autorisation d’exercice est considéré hors la loi ce qui l’expose aux sanctions énoncées par la loi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *