3ème Forum «East West and Africa Women Initiatives» : Renforcer la participation de la femme dans le processus de développement

SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, mercredi à Marrakech, la cérémonie d’ouverture du 3ème Forum «East West and Africa Women Initiatives» (EWA ) qui se tient jusqu’au 7 mai. Placé sous le thème «Le rôle de la femme dans l’innovation et la création dans l’industrie et l’économie et son impact sur la dynamique de l’unité africaine», ce Forum réunit des femmes décideurs et chefs d’entreprises de l’Est et de l’Ouest du continent africain. Cette rencontre a pour objectif de renforcer la participation de la femme et des femmes chefs d’entreprises dans le processus de développement des pays arabes et africains. C’est la première fois qu’il se tient au Maroc, et ce après le retour du Royaume au sein de l’Union africaine. Notons que les deux précédentes éditions de la EWA ont eu lieu en Jordanie en 2014 et en Afrique du Sud en 2015. A l’issue de cette manifestation plusieurs recommandations seront adoptées. Celles-ci portent essentiellement sur le rôle de la femme africaine dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de développement basés sur l’innovation et la création.

Outre les rencontres B to B, les travaux du Forum portent sur cinq thématiques, à savoir «Le rôle de la femme dans l’innovation et la création (témoignages de femmes )», «Le rôle de la femme dans le réseautage et la communication aux niveaux national et international», «Horizons de la coopération économique pour la femme africaine depuis le retour du Maroc à l’UA», «Le rôle de la femme contre la violence» et «le rôle de l’Agence marocaine de coopération internationale et son impact sur l’émancipation des jeunes dans l’économie». Intervenant à cette occasion, la présidente du Comité exécutif du Forum et présidente de l’Association marocaine des femmes d’affaires et professionnelles (BPW), Fatiha Othmane, a souligné que cette manifestation constitue une occasion pour jeter la lumière sur le rôle de la femme marocaine dans le développement de la société et la promotion de ses droits garantis par les lois marocaines. Celle-ci estime également qu’il offre une opportunité pour insuffler une nouvelle dynamique aux initiatives et au leadership féminins afin de réaliser un développement global et durable.

Pour sa part, la ministre de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima El Hakkaoui, a fait savoir que le Royaume continuera de soutenir l’entreprise féminine à travers la mise en œuvre de plusieurs programmes de soutien en partenariat avec plusieurs acteurs relevant de la société civile, du secteur public et privé. La ministre a estimé que la thématique choisie pour cette troisième édition constitue un appel à l’ensemble des femmes en Afrique et ailleurs pour davantage de créativité et innovation dans les différents secteurs d’activité, en l’occurrence les métiers d’avenir, les nouvelles technologies, le développement durable et les énergies alternatives. Toujours selon la ministre, ce Forum constitue une occasion idoine pour examiner de près les progrès réalisés en matière de la coopération Sud-Sud et évaluer les différents acquis enregistrés. La ministre a également évoqué la place de choix que consacre le Royaume dans le cadre de ses stratégies à l’Afrique, précisant que le retour du Maroc à l’Union africaine vient consolider davantage son engagement en faveur du développement du continent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *