440.000 candidats et 3,6 millions de copies : Le Bac 2018 en chiffres

440.000 candidats et 3,6 millions de copies : Le Bac 2018 en chiffres

Les examens de la session ordinaire auront lieu du 5 au 8 juin

Cette année, ils seront plus nombreux à passer l’examen du baccalauréat. Selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale, quelque 440.000 candidats dont 48% des filles franchiront les portes des centres d’examen pour tenter de décrocher ce fameux diplôme.  Les statistiques du ministère font état d’une hausse de 9,68% par rapport à l’année précédente où ils étaient 401.032 candidats. Le nombre de candidats issus de l’enseignement public représente 70% du total des candidats, contre 7% pour l’enseignement privé. Pour leur part, les candidats libres se sont chiffrés à   100.534, soit 23% de l’effectif global des candidats.

S’agissant de la répartition par branche, on notera que les candidats des branches scientifiques et techniques se sont chiffrés à 245.732, ce qui représente une hausse de 8% par rapport à l’année précédente alors que le nombre des candidats des branches littéraire et originelle a atteint 191.980 (+2%). Le ministère relève que le nombre des candidats au baccalauréat professionnel a été multiplié par 15 par rapport à la saison scolaire écoulée pour se chiffrer à 2.159, alors que les candidats dans les branches internationales ont atteint 18.326. Parmi les nouveautés de cette année figure la poursuite de la mise en place de nouvelles filières du baccalauréat.  Les examens de la  session de juin auront lieu dans huit filières internationales du baccalauréat marocain ainsi que dans 14 nouvelles filières professionnelles qui s’ajoutent aux 4 branches du baccalauréat professionnel, mises en place au titre de la session de 2017..

Les examens adaptés aux candidats souffrant de handicap mental

Le ministère de l’éducation nationale a décidé exceptionnellement de généraliser les procédures d’adaptation des examens pour inclure, en plus des malvoyants, les candidats ayant un handicap mental, y compris les difficultés d’apprentissage, l’autisme et la surdité. «Les candidats en situation de handicap bénéficiant de cette mesure vont passer des examens spécifiques basés sur les cadres de référence des matières scolaires de l’examen régional et national du baccalauréat, du type vrai/faux, du choix multiple et des questions à courtes réponses, entre autres, tout en demandant au candidat une brève justification de sa réponse, chaque fois que nécessaire», explique le ministère dans un communiqué. Ces candidats auront droit d’être accompagnés par un assistant, selon des critères précis, et la possibilité de prolonger de 1/3 la durée de l’examen, tout comme pour les candidats en situation de handicap physique.

41.660 surveillants et 40.000 professeurs mobilisés

Pour que les examens se déroulent dans les meilleures conditions, le ministère a mobilisé 41.660 surveillants et environ 40.000 professeurs pour corriger environ 3,6 millions de copies. Au niveau des académies régionales, 20.830 salles d’examen seront préparées pour recevoir les candidats, réparties dans 1.500 centres d’examen dans les différentes directions régionales. On notera également que  1.500 observateurs seront mobilisés au niveau des centres d’examen, tandis que 164 observateurs régionaux et 200 nationaux seront désignés pour la procédure et la correction. Les épreuves de la session de juin se tiendront du 5 au 8, toutes branches confondues.  La session de rattrapage se déroulera du 10 au 13 juillet. Les examens de la session ordinaire de l’examen régional unifié des candidats libres et de la première année du cycle du baccalauréat se dérouleront les 1er et 2 juin 2018, toutes branches confondues, alors que ceux de la session de rattrapage se tiendront les 6 et 7 juillet. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *