697,5 millions de dollars au profit de 600.000 familles

Une assistance de 697,5 millions de dollars vient d’être octroyée par le Millenium Challenge Corporation (MCC) au profit du Maroc. Selon le conseil d’administration du Compte du millénaire, qui a donné son accord jeudi dernier, cette somme représente le plus gros montant jamais octroyé par ce fonds américain de développement. «Le MCC félicite les Marocains pour l’élaboration d’un programme global qui encourage la croissance et l’emploi», a déclaré le président-directeur général du MCC, l’ambassadeur John Danilovich, tout en mettant l’accent sur la fierté du MCC de soutenir les efforts consentis par le Maroc pour améliorer la vie des citoyens. Et d’ajouter, «cet accord vient compléter la stratégie nationale de croissance qui vise à mettre à niveau et à consolider les secteurs industriels».
Étalée sur cinq ans, cette assistance «vise à stimuler la croissance économique en augmentant la productivité et en améliorant l’emploi dans les secteurs à haut potentiel».
«Cette assistance va permettre d’accroître le PNB du Maroc d’environ 118 millions de dollars annuellement et bénéficier directement à 600.000 familles», selon le MCC.
En détail, les 697,5 millions de dollars seront alloués à six projets. Le premier concerne l’arboriculture avec un montant de 300,9 millions de dollars.
Pour stimuler la croissance agricole et réduire la volatilité du secteur de l’agriculture, ces projets arboricoles s’étaleront sur plusieurs milliers d’hectares dans le Nord, le Centre et le Sud du pays.
Le deuxième projet veut moderniser toutes les activités de la pêche artisanale. Ainsi, une somme de 116,17 millions de dollars sera consacrée à la création d’une vingtaine de points de débarquement et d’accueil pour la pêche artisanale le long des côtes méditerranéenne et atlantique.
Il est question également de la construction ou la restauration de halls de poisson et de marchés de gros dans plusieurs ports et cités.
«Parmi les projets qui seront réalisés dans le cadre de cette rubrique figure également la création d’un réseau de zones marines protégées», ajoute-t-on.
Pour la promotion d’un projet appelé « L’artisan et la Médina de Fès », le MCC a réservé un montant de 111,87 millions de dollars.  En fait, ce troisième projet repose sur la mise en valeur des liens entre les secteurs de l’artisanat et du tourisme et les multiples atouts de la capitale spirituelle du Royaume.
«Les programmes qui seront financés dans ce cadre visent également à moderniser les conditions de production, à promouvoir la qualité des produits et à faciliter aux artisans l’accès aux prêts bancaires et aux microcrédits pour qu’ils modernisent leurs ateliers. Une partie du montant contribuera par ailleurs à la restauration de certains sites historiques de la Médina de Fès», explique-t-on.
Dans ce total de 697,5 millions de dollars, un montant de 46,2 millions de dollars sera utilisé pour améliorer les services financiers offerts aux petites entreprises et aux associations de microcrédits.
Ce quatrième projet a comme axe l’offre de nouveaux services telle que l’épargne. En cinquième lieu, il y a le chômage. Pour créer de nouveaux emplois, le MCC veut appuyer le projet Moukawalati et l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en misant 33,85 millions de dollars.
En enfin, un montant de 88,5 millions de dollars a été affecté rien que pour assurer le suivi et l’évaluation de ce programme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *