6ème campagne nationale de dépistage Sida 2015: Les jeunes et les femmes enceintes, principale cible

6ème campagne nationale de dépistage Sida 2015: Les jeunes et les femmes enceintes, principale cible

Au Maroc, cette journée est célébrée cette fois sous le slogan «Faites le test, la solution existe» faisant référence à l’importance du dépistage du virus de l’immunodéficience humaine communément connu sous VIH/sida, dans la stratégie nationale de lutte contre le sida.

Le ministre de la santé, El Houssaine Louardi, a donné pour cette occasion le lancement officiel de la 6ème campagne nationale, de dépistage du virus qui s’étalera du 30 novembre au 11 décembre au niveau national. La lutte contre le VIH constitue désormais une priorité des objectifs du développement durable à l’échelle mondiale, avec un but ultime de mettre fin à l’épidémie du sida d’ici 2030.

Au Maroc, la lutte contre le VIH/sida s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de santé pour la période 2012-2016, notamment de l’Action 63 : Renforcer la gouvernance et la gestion de la riposte au VIH/sida et aux infections sexuellement transmissibles (IST) à l’échelle nationale.

Le plan stratégique national (2012-2016) de lutte contre cette pandémie s’articule autour de trois axes d’intervention principaux. Ils vont de la prévention à la prise en charge et l’appui aux personnes vivant avec le VIH, en passant par la gouvernance et la gestion de la riposte.
Les efforts entrepris par l’état marocain ont bel et bien porté leurs fruits.

Des progrès importants ont été atteints en termes de prévention et d’accès aux soins, grâce aux efforts déployés par le ministère de la santé et ses partenaires des départements gouvernementaux et de la société civile. Le Maroc est en effet le seul pays de la région MENA à réduire le nombre de nouvelles infections de 16%. En revanche, au niveau de la région, les nouvelles atteintes ont progressé de 26%.  

Les données probantes qui n’ont cessé de s’accumuler au cours des dernières années dans le domaine du traitement et de la prévention du VIH sont si importantes qu’on pourrait les qualifier  de révolutionnaires.

Cependant, le recours au dépistage reste faible, selon les dernières estimations, 65% des  personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ignorent leur statut sérologique et la couverture par le traitement antirétroviraux (ARV) atteint seulement 25% des personnes diagnostiquées.
La campagne lancée par le ministère de tutelle cible l’ensemble de la population avec un focus spécial sur les jeunes âgés de 18 à 29 ans et les femmes enceintes.

En chiffres, l’objectif de cette campagne est de réaliser 140.000 tests VIH, dont 60.000 pour les jeunes et 35.000 pour les femmes enceintes. Des moyens logistiques importants ont été mis à disposition pour mener à bien cette opération. Ainsi, plus de 800 centres fixes de dépistage et 8 unités mobiles sont mobilisés à cet effet. La réalisation de cette campagne nécessite par conséquent un budget de 3 millions de dirhams.

Pour rappel, le diagnostic, le traitement ARV ainsi que le suivi biologique sont assurés gratuitement à toutes les PVVIH.

L’importance du diagnostic précoce a permis d’éviter, selon les chiffres du ministère, 1.526 décès entre 2012 et 2014 et 212 infections chez les nouveau-nés au cours de la même période.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *