7.000 nouveaux cas de cancer du sein par an: Faites-vous dépister!

7.000 nouveaux cas de cancer du sein par an: Faites-vous dépister!

Tel est  le  message véhiculé par la nouvelle campagne de sensibilisation   de la Fondation Lalla Salma prévention et traitement des cancers qui a débuté le 10 octobre et qui se poursuit jusqu’au 25 octobre.

Cette opération cible en premier lieu les femmes âgées de 45 ans et plus. La Fondation souhaite à travers cette initiative inciter les Marocaines à être plus attentives à leurs corps et à se faire dépister avant qu’il ne soit trop tard. Cela dit, force est de constater que beaucoup de cancers du sein sont diagnostiqués tardivement dans notre pays.

Le manque de moyens, l’ignorance mais aussi la peur expliquent cette situation. En effet, le dépistage est encore  considéré comme une manière d’entrevoir l’éventualité de la maladie, perçue comme une fatalité. Et par conséquent, trop de patientes sont encore l’objet d’un diagnostic tardif. Pourtant, leurs chances de guérison auraient été bien supérieures en cas de dépistage régulier et de diagnostic précoce.

Au-delà de l’autopalpation, les femmes doivent impérativement dès 45 ans se soumettre au dépistage qui consiste à effectuer une mammographie, tous les deux ans. Ce simple geste  peut sauver des milliers de vies. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en nombre, avec 7.000 nouveaux cas par an au Maroc. 

Ce chiffre  est appelé à augmenter durant les prochaines années. Selon l’OMS, le nombre de décès dus au cancer ne cesse d’augmenter à travers le monde, une tendance particulièrement marquée pour le cancer du sein et dans les pays en voie de développement. Si les taux d’incidence restent les plus élevés dans les pays développés , la mortalité est beaucoup plus forte   dans les pays pauvres, faute de détection précoce et d’accès aux traitements. Au Maroc, on estime que trois millions de femmes risquent d’être touchées par le cancer du sein. Leur âge moyen étant de 38 ans. Ainsi, 8 à 9% de femmes développeront ce type de cancer durant leur vie.

Plusieurs facteurs de risques peuvent être derrière la survenue de ce type de cancer : l’âge, les antécédents familiaux, l’alimentation… Concernant l’âge, il faut relever que les deux tiers de ce cancer se développent chez des femmes de plus de 50 ans. Cette maladie est plus rare chez les femmes âgées de moins de 35 ans et reste exceptionnelle chez celles qui ont moins de 20 ans. Pour ce qui est des antécédents familiaux, une femme dont la mère ou la sœur a déjà eu un cancer du sein a deux fois plus de risque de le développer que les autres femmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *