7.700 personnes sauvées de la noyade par la Protection civile

7.700 personnes sauvées de la noyade par la Protection civile

Du 1er juin au 15 août, les services de la Protection civile ont sauvé de la noyade pas moins de 7.700 personnes sur 7.809. C’est ce qu’indique le bilan de la Protection civile de ces deux mois de la période estivale. Le bilan dévoilé par les services de la Protection civile révèle que la plupart des cas de noyade victimes ont été malheureusement enregistrés au niveau des plages non gardées ou en dehors des heures de surveillance. Plusieurs provinces et préfectures sont concernées par ce bilan, à savoir Mdiq, Fnideq, Kenitra, Tanger, Asilah, Tétouan et Casablanca. Quant aux provinces du Sud, 19 cas de noyade ont été enregistrés à Dakhla, 13 à Boujdour, 12 à Terfaya et 1 cas à Guelmim, enregistrant ainsi le plus faible taux au niveau national.
En vue d’améliorer et de renforcer les opérations de surveillance et d’intervention, la direction générale de la Protection civile a pris un ensemble de mesures au titre de la période estivale 2016. Ces dispositions se sont concrétisées par le recrutement et la formation de 2.200 sauveteurs saisonniers, et ce avec la contribution de la Direction générale des collectivités locales qui relève du ministère de l’intérieur. Ces secouristes ont été formés et entraînés aux techniques de sauvetage et aux premiers secours, sous la supervision de la Protection civile. De même, ces équipes ont reçu une formation sur les techniques de communication dispensées par l’Anapec. Au niveau de la logistique, des équipements dédiés aux sauvetages, tels que les combinaisons, les gilets de sauvetage, des jumelles, des bouées de sauvetage, entre autres ont été mis à la disposition des sauveteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *