80 immigrants subsahariens interceptés lundi au sud de Tenerife

La première patera, de 18 mètres de long et équipée de deux moteurs, transportait un groupe de 47 immigrants. Deux d’entre eux, présentant des symptômes d’hypothermie, ont été transférés à un hôpital de Santa Cruz.

La seconde avec 33 immigrants à bord, dont un mineur, a été localisée à 1,5 mille de la côte par un patrouilleur de la garde civile, et remorquée jusqu’au port d’Amarilla Golf, a ajouté la même source, qui ne donne aucune précision sur les pays d’origine de ces clandestins.

Toutes les personnes interpellées ont été mises à la disposition de la brigade des étrangers de la police nationale pour enquête et préparation de la procédure de leur expulsion à leurs pays d’origine.

D’autre part, on indique de même source qu’une patera transportant une vingtaine de personnes a été localisée, lundi matin, en haute mer, au large de Las Palmas.

La même source n’a pas indiqué s’il s’agit de l’embarcation qui était recherchée depuis dimanche par les services de sauvetage maritime.

Les médias locaux avaient rapporté qu’une embarcation de type "cayuco", transportant quelque 40 immigrants, est recherchée par les équipes de sauvetage depuis dimanche au large de l’île de Grande Canarie.

L’embarcation a été aperçue alors qu’elle naviguait à quelque 200 milles au sud de la Grande Canarie, ont ajouté les mêmes sources soulignant que les recherches effectuées durant toute la journée de dimanche par un hélicoptère et un bateau de sauvetage maritime n’ont pas pu localiser les immigrants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *