82.000 personnes étaient privées de l’AMO

82.000 personnes étaient privées de l’AMO

Ce sont donc autant de personnes qui se trouvaient privés de la couverture médicale de l’AMO parce que n’atteignant pas encore le seuil plancher des 1289 DH par mois stipulé dans le décret d’application initial de l’AMO. Rappelons que le relèvement du niveau des pensions minimales de la CNSS, décidé lors du dernier dialogue social, devra coûter à la Caisse une enveloppe de 300 MDH. En 2008, le passage de 500 à 600 DH avait coûté un peu plus de 50 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *