86 % des marocains se declarent optimistes quant à l’avenir

Vendredi dernier, l’Association « Maroc-2020 » a présenté les résultats de son troisième sondage sur l’exploration des « perceptions et positionnement des citoyens marocains envers la politique ».
Ce troisième sondage a été effectué en août 2002 autour du même questionnement que les précédents, à savoir :
– Les attitudes vis-à-vis des élections, des partis et groupements politiques ainsi que du mode de scrutin.
– Les attitudes vis-à-vis de l’accès des femmes et des jeunes à la députation. Les attitudes face à l’action du gouvernement.
– La perception des priorités nationales. La réalisation de cette étude a été confiée à CSA-TMO Maroc et supervisée par le Pr Mohamed Berdouzi, enseignant et chercheur à l’université Mohammed V.
Plusieurs enseignements se dégagent de ce sondage qui confirme notamment une forte volonté des électeurs dûment inscrits à aller voter aux prochaines législatives. Ils sont 78 % à afficher cette détermination.
53 % des personnes sondées pensent que ces élections seront plus honnêtes que les précédentes. 33 % déclarent être au courant du nouveau mode de scrutin.
Pour ce qui est de l’enrôlement partisan, 1/5 des électeurs seraient liés aux partis politiques dont les programmes et les discours ne reflètent pas vraiment les besoins et les priorités du Maroc, pour 50 % des enquêtés. 73 % des électeurs ne sauraient pas encore pour quel parti ou candidat ils vont voter. 4/5 des sondés souhaitent la présence des femmes au futur parlement et 71 % n’excluent pas de voter pour elles.
De même, les 4/5 n’excluent pas un vote en faveur des jeunes candidats. La perception du bilan du gouvernement actuel fait apparaître que pour 54 % des sondés, il n’a pas tenu ses promesses de réforme et de développement économique et social. Par ordre de fréquence, le genre de partis (sans les nommer) que les sondés souhaiteraient voir accéder au futur gouvernement s’établit comme suit :
Indifférence à la composition partisane du gouvernement 33%
De nouveaux partis n’ayant jamais participé au gouvernement 29%
Des partis parmi ceux qui sont actuellement au gouvernement 25%
Des partis parmi ceux qui furent au gouvernement dans le passé 7%
Sans réponses 6 %.
Enfin, 86 % des enquêtés se déclarent plus ou moins optimistes quant à l’avenir, dont 36 % très optimistes. Seuls 14 % disent ne pas l’être.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *