A Rabat, l’animation culturelle tient le haut

Rabat manque cruellement d’animation. Les habitants de la capitale sont obligés d’attendre le festival organisé en été pour qu’ils puissent sortir de leur ennui quotidien. Pour pallier ce manque, des initiatives privées essaient de s’ouvrir de temps à autre sur le grand public. Ainsi, au cours du mois de Ramadan, les chapiteaux dressés à la place des Alaouyine et Bab El Had à Rabat ont connu une très grande affluence. C’était, en effet, la seule distraction offerte aux Rbatis le long du mois sacré. Le mérite de cette initiative revient à l’Association régionale des librarires de Rabat créée en cours de cette année et présidée par Houari Azzedine. Sur les 17 librairies affiliées à l’Association, huit ont exposé environ 5.000 livres à cette occasion. Dans les stands, 80 % des livres étaient en arabe et le reste dans la langue de Molière. Selon le président de l’Association, un effort de sensibilisation a porté sur le livre parascolaire qui souffrait d’une méconnaissance de la part des élèves et de leurs parents. A cet effet, 5 % des livres exposés concernaient les manuels parascolaires. D’ailleurs, un effort a été fait dans ce sens en accordant des réductions allant de 30 à 50 % et ce sur tous les livres. A cette occasion, le public a pu suivre avec grand intérêt la soirée organisée avec le concours de l’Union des écrivains marocains pour la présentation des oeuvres de Driss Khouri. Hassan Nejmi, président de l’UEM a participé, avec l’invité, à l’animation de cette soirée qui a remporté un franc succès. Concernant toujours l’animation, un atelier de peinture a été organisé en faveur des enfants âgés de 3 à 15 ans. Des prix et des cadeaux, comportant des lots de livres, ont été décernés après que le jury composé du public ait tranché entre les 30 enfants qui ont participé à cet atelier. Cette exposition qui a drainé, d’après les organisateurs, plus de trente mille visiteurs, constitue la deuxième activité organisée jusque-là par l’association après celle tenue en marge du festival de Rabat cet été.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *