Abdelbari Zemzmi : «Les ouléma qui interdisent la masturbation veulent frustrer les jeunes»

Abdelbari Zemzmi : «Les ouléma qui interdisent la masturbation veulent frustrer les jeunes»

ALM : Que dites-vous à propos de la masturbation ?
Abdelbari Zemzmi: Il faut dire dans un premier temps que la masturbation est un phénomène social très répandu. Les jeunes hommes se masturbent, généralement, en utilisant leurs mains alors que les filles font usage de leur doigt. Le recours par les jeunes à cette pratique s’explique essentiellement par un état de nécessité. Un jeune homme droit et honnête et qui ne souhaite pas être tenté par les pratiques illicites notamment les relations sexuelles extra-conjugales, recours à cette pratique. L’être humain est animé par le besoin de satisfaire ses désirs sexuels, à cela s’ajoute le fait que les moyens qui,  incitent aujourd’hui nos jeunes à la débauche sont multiples. La masturbation permet au jeune de calmer ses désirs en attendant le jour où il sera capable de se marier.

Que dit la religion à ce sujet ?
Certes, il y a aujourd’hui plusieurs ouléma qui considèrent la masturbation comme une pratique illicite. Pour justifier leurs positions, ils se réfèrent à certains versets du Saint Coran ou certains hadiths du Prophète Sidna Mohammed en apportant leurs propres interprétations de ces textes. Ces personnes ne se soucient nullement de la souffrance des jeunes. L’Islam favorise la facilité et non pas la difficulté. Avec l’Internet et la multiplication des chaînes satellitaires, il est difficile pour les jeunes de se prémunir contre les relations sexuelle illégales. D’ailleurs, Cheikh Ibn Hazm affirme que la masturbation est une pratique licite. Pour justifier son avis, il déclare que l’homme ne fait que jouer avec son pénis avec ses propres mains. Pour sa part, Hassan El Basri a rapporté que les compagnons du Prophète se masturbaient quand ils étaient loin de leurs foyers en période de guerre. Ainsi, j’affirme que la masturbation est une pratique absolument licite. Les ouléma qui interdisent la masturbation veulent frustrer les jeunes car ils ouvrent la voie à d’autres pratiques.

Ce jugement est-il valable pour les jeunes mariés ou uniquement pour les célibataires ?
Non, cela est valable pour tout le monde. Il n’y a absolument pas de restriction à la pratique de la masturbation. Toutefois, il y a certains problèmes qui peuvent se poser notamment lorsque l’épouse n’accepte pas que son époux se masturbe. Pour elle, il la sous-estime ou elle n’arrive pas à satisfaire ses désirs sexuels. Ceci étant, j’ai eu des témoignages de jeunes qui se masturbaient avant le mariage. Après s’être mariés, ils mènent une vie conjugale normale et ne souffrent d’aucun problème en ce qui concerne leur sexualité.

Est-ce que la masturbation a des effets néfastes sur la santé des jeunes ?
Pour avoir la réponse à cette question, il faut consulter les médecins spécialistes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *