Abdelilah El Fazazy : «La presse scolaire est une réussite dans certaines écoles primaires»

Abdelilah El Fazazy : «La presse scolaire est une réussite dans certaines écoles primaires»


ALM : Est-ce que la presse scolaire est un concept nouveau ?
Abdelilah El Fazazy : La presse scolaire existe depuis toujours sous forme généralement d’une radio, d’un magazine ou d’un journal mural dans les établissements scolaires au Maroc. Elle permet de développer chez l’élève le sens d’observation, de recherche et de création. Surtout que cette initiative s’intéresse à plusieurs domaines : culturel, artistique, social et environnemental.

Comment s’est développée cette initiative ?
Cette initiative s’est développée grâce au lancement, dans les années 80, de l’ancienne Kanat Saghira (mini-chaîne), qui a été à l’époque animée notamment par des écoliers, des collégiens et des lycéens. Bien que la programmation de cette petite chaîne n’ait pratiquement pas connu la participation des élèves de certaines régions dont celle du Nord, cette initiative a permis aux élèves de découvrir le domaine de la presse audiovisuelle. D’autres projets, dont la quatrième chaîne, qui ont été créés ensuite, ont aidé à travers leurs émissions à encourager les élèves à s’initier au secteur audiovisuel.

Quel est l’apport du programme d’urgence dans le développement de cette initiative ?
Le programme d’urgence a parmi ses objectifs principaux d’aider à la création et la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le système éducatif. Ce qui a permis de doter un nombre important d’établissements scolaires en sites Internet. Lesquels s’intéressent aux domaines culturels et scientifiques et connaissent la participation d’élèves de différents niveaux scolaires.

Comment évaluez-vous cette expérience de presse scolaire au sein de la délégation de Tanger-Assilah ?
Cette initiative est une réussite en particulier dans les établissements scolaires primaires. Certains d’entre eux, dont l’école Tarik Ibn Ziad à Tanger, ont réussi à créer leur radio, animée par les élèves et sous la direction des membres du corps enseignant. Le collège Mohammed V dispose, depuis plusieurs années, d’une radio très animée. Nous encourageons, ainsi, les responsables de la presse écrite et des médias de l’audiovisuel à contribuer au développement de cette initiative par la signature de conventions avec la délégation permettant aux élèves de s’initier aux techniques de montage, de production d’émissions radiophoniques ou télévisées et la conception d’un journal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *