Abdelouahed Radi pressenti à la présidence de la Chambre des représentants

Abdelouahed Radi pressenti à la présidence de la Chambre des représentants

La présidence de la Chambre des représentants continue d’attiser les appétits. Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a affirmé à l’issue d’une réunion de son bureau exécutif, tenue mardi 30 mars, qu’il tient toujours à présenter un candidat à la présidence de la Chambre basse. C’est ce qu’a révélé à ALM une source au sein du bureau exécutif du RNI. «Toutefois, nous n’avons pas encore discuté du candidat à ce poste», affirme notre interlocuteur qui a souhaité garder l’anonymat. Salaheddine Mezouar avait pourtant affirmé, à plusieurs reprises, que la direction du parti appuiera la candidature de l’actuel président de la Chambre des représentants, Mustapha Mansouri. Pour l’identité du candidat du RNI, le suspense reste de mise avec l’entrée en lice de Rachid Talbi Alami, membre du bureau exécutif du parti de la Colombe. Ceci dit, et après la perte de la présidence de la Chambre des conseillers et de deux postes au sein du gouvernement Abbas El Fassi avec le départ de Mohamed Boussaïd et Mohamed Abbou, le RNI semble être déterminé à ne plus encaisser un nouveau coup. Mais, les observateurs de la scène politique marocaine donnent comme favori Abdelouahed Radi, premier secrétaire de l’USFP. A l’âge de 75 ans, M. Radi qui a été successivement élu président de la Chambre des représentants au cours de la 7ème législature (2002-2007) et de la 6ème législature (1997-2002), ambitionne de rempiler. «Abdelouahed Radi est le mieux qualifié pour assumer les fonctions de la présidence de la Chambre des représentants. Il incarne l’homme de la diplomatie parlementaire par excellence. M. Radi a cumulé une grande expérience à la tête de la Chambre basse. C’est ce qui fait de lui l’homme convenable», précise un membre du bureau politique de l’USFP.
Le parti de la rose n’a jusqu’à présent pas confirmé officiellement la candidature de M. Radi. «Le prochain président de la Chambre des représentants sera certainement Abdelouahed Radi. Après avoir quitté ses fonctions de ministre de la Justice, M. Radi avait exprimé sa volonté de récupérer le poste de la présidence. M. Radi a cumulé une expérience très importante à la tête de la Chambre des Représentants pendant plusieurs années. M. Radi a rencontré plusieurs dirigeants des partis politiques pour solliciter leur soutien. Le premier secrétaire de l’USFP bénéficiera, en outre, de l’appui des partis de la Koutla», explique le politologue Mohamed Darif dans une déclaration à ALM . Et d’ajouter : «Ceci étant, M. Radi est également conscient du fait qu’il aura besoin du soutien du PAM pour décrocher la présidence. C’est dans ce contexte que s’inscrit la réunion tenue récemment entre des membres de l’USFP, dont Radi et le secrétaire général du PAM, Cheikh Biadillah dans la maison de ce dernier». Le parti de l’Istiqlal qui reste hors de la course assure ses alliés de son soutien. «La question de la présidence de la Chambre des représentants devrait figurer à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif du parti de l’Istiqlal du mercredi 31 mars. Ceci dit et jusqu’à présent, je ne pense pas que le parti présentera un candidat à la présidence. Nous nous limiterons, en fait, à soutenir en priorité un candidat de la Koutla démocratique s’il y en aura un. Sinon nous apporterons notre soutien au candidat de la majorité», a révélé à ALM une source au sein du comité exécutif de l’Istiqlal qui a souhaité, elle aussi, garder l’anonymat. L’article 12 du règlement intérieur de la Chambre des représentants dispose que le président de la Chambre est élu d’abord au début de la législature puis à la session d’avril de la troisième année de cette dernière et pour la période restant à courir de celle-ci, en application des dispositions de l’article 37 de la Constitution. Quelques semaines seulement nous séparent donc de l’élection du nouveau président de la première Chambre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *