Accès à l emploi dans l administration : 30 nouveaux jeunes et administrateurs chez Hakkaoui

Accès à l emploi dans l administration : 30 nouveaux jeunes et administrateurs chez Hakkaoui

La première promotion d’administrateurs adoubés suivant le nouveau programme de formation-insertion du ministère de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social (MSFFDS) est entrée en fonction, mercredi à Rabat, au cours d’une cérémonie d’investiture présidée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) par la ministre de tutelle et le ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration. Composée d’une trentaine de jeunes gens –dont un tiers de jeunes femmes–, elle est susceptible, selon le mot de Bassima Hakkaoui, «d’apporter un sang nouveau à une administration que les circonstances ont placée au centre de l’évolution des événements». La ministre, qui s’est félicitée de la qualité de la formation, reçue par les lauréats a également mis en exergue les conditions de transparence dans lesquelles s’est déroulé le concours d’accès au 2ème grade d’administrateur dans le MSFFDS. Une épreuve qu’elle a qualifiée «de modèle du genre en ce qu’elle est marquée au coin de la transparence la plus nette et qu’elle établit l’égalité des chances de tous devant l’emploi». Bassima Hakkaoui qui a ainsi indirectement fait allusion aux principes défendus par le PJD, son parti, sur l’égalité des chances à l’emploi et sur le concours comme moyen obligatoire d’accéder à la fonction publique, a également mis en avant la signification de la présence d’Abdelâdim El Guerrouj à ses côtés. C’est la preuve que la démarche participative et la responsabilité collective sont la marque de fabrique de l’équipe qui est aux responsabilités, a-t-elle déclaré. Et encore : «Dans ce gouvernement, nous entreprenons ensemble après concertation et sommes solidaires les uns des autres».
Le ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration qui a semblé adhérer à cette assertion a également dit l’importance des modalités d’embauche dans la fonction publique. Il a estimé que cette importance est appelée à s’accroître du fait de la diversification du service public. Il se trouve que sur ce plan l’administration publique est aux avant-postes, et que de ce fait, elle est appelée à cultiver la compétence, l’efficacité et la qualité de l’accueil, a-t-il déclaré. En fait, a convenu Abdelâdim El Guerrouj, le rapport à l’administré et les relations que l’administration entretient avec les citoyens sont un élément déterminant de la gestion des affaires de la communauté, ce en quoi il rejoint les experts des institutions internationales spécialisées qui affirment que cette relation est en fait l’aune à laquelle on jauge le travail de l’administration publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *