Accident de Pedrezuela : deux nouvelles victimes identifiées

Le Consulat général du Maroc à Madrid, en collaboration avec l’institut de médecine légale de Madrid et la Direction générale de sûreté nationale au Maroc, s’emploient actuellement à identifier la septième victime décédée dans cet accident tragique, une femme dont on tente de localiser la famille.
Quatre autres victimes avaient déjà été identifiées: Jamal Hammich, Fatma Lmatni, Mohamed Founti et Ahmed Messaoudi.
La prière du mort sera accomplie mardi à la grande mosquée de Madrid, "M30", après la prière Adohr pour le repos de l’âme de trois victimes de l’accident d’autocar de Pedrezuela, déjà identifiées, et dont les dépouilles seront rapatriées le même jour au Maroc.
Les dépouilles mortelles de Jamal Hammich, Fatma Lmatni et Mohamed Founti, identifiés par leurs familles, seront rapatriées au Maroc à la charge de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, à l’instar des frais d’hospitalisation  de tous les blessés et ce, sur hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI. Le corps de feu Ahmed Messaoudi sera rapatrié au plus tard mercredi.
Dix sept blessés sont toujours internés dans différents hôpitaux de Madrid, dont six se trouvant dans un état "très critique mais stationnaire". Il s’agit de Ahmed Lamrani, Amer Layachi, Mohamed Bouhlil et de trois autres victimes non  encore identifiées.
Onze blessés légers ont déjà quitté l’hôpital et sont logés à l’hôtel Sancho  de Madrid (Tél: 0034915306700, Fax: 0034915306708). Il s’agit des deux chauffeurs de l’autocar, Mustapha Zaouid et Mohamed Aghbalou, de Oumhanna El Mekki, Abdeslam El Khettaf, Manal Khamlichi, Imane Maqri, Zouheir Maqri, Mohamed Zitouni, Rachid Aghmich, Omar Ahmadi et Touhami Roussi.
L’accident dans lequel est impliqué un autocar immatriculé en Belgique, transportant des passagers marocains se dirigeant de Tanger vers la Belgique, s’était produit dimanche à 9h15 (7h15) à la hauteur de la localité de Pedrezuela, à 47 Km au nord de Madrid.
La sortie de l’autocar de la voie et puis son renversement "serait dû à une distraction du chauffeur" du véhicule, a indiqué à la MAP un porte-parole de la Garde Civile espagnole.
Une équipe de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et du Consulat général du Maroc à Madrid a effectué lundi une tournée dans les sept hôpitaux madrilènes où sont admis les blessés pour leur apporter l’assistance psychologique nécessaire et faciliter le contact avec leurs familles au Maroc et en Belgique.
L’autocar transportait au total 34 voyageurs, dont 4 devaient descendre à Bordeaux et un à Orléans, en France, alors que le reste des voyageurs se dirigeait vers Bruxelles, où deux parmi eux devaient continuer leur route vers les Pays-Bas.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *