Accident près de Marrakech : 17 morts et 23 blessés

C’est le résultat d’un nouveau drame qui aurait pu être évité. Un grave accident de la circulation survenu tôt dimanche à 25 km à l’entrée de Marrakech. Selon la Gendarmerie royale, l’accident a eu lieu lorsqu’un autocar en provenance de Taroudant à destination de Kénitra est entré en collision avec un camion semi-remorque.
Les blessés ont été évacués sur l’hôpital de Marrakech. A croire que c’est un mauvais sort lancé sur nos routes. Sinon comment expliquer cette situation ? Après les sévères mesures établies à l’encontre des contrevenants au code de la route, les vastes campagnes de sensibilisation en matière de prévention routière, y compris le rôle important joué dans ce sens par la presse nationale qui ne laisse passer aucune omccasion pour rappeler le danger, les accidents de circulation ne sont pas près de marquer un recul.
Le Maroc, faut-il le rappeler, figure en haut de la liste des pays enregistrant le plus grand nombre des accidents de la circulation. Comme toutes les données à caractère impressionnant, celle-ci devrait être utilisée à bon escient. La responsabilité est partagée entre tous les usagers de la route, les responsables du contrôle du trafic routier et les autorités de tutelle, notamment celles chargées du Transport et de l’Equipement. Entre l’état désastreux des routes, le degré et l’efficacité des mesures préventives et sanctionnelles, sans parler de la mentalité des conducteurs, il reste encore beaucoup à faire.
Ce qui est plus grave, dans des accidents de bus c’est que les voyageurs ne commettent aucune infraction en utilisant un moyen de transport collectif. Il arrive alors que le seul chauffeur, de par son inattention ou sa contravention pourrait conduire, à leur insu, de nombreuses victimes vers la mort.
Certes, le Maroc n’est pas le seul pays à connaître des accidents graves de la route. Mais, les choses commencent vraiment à empirer étant donné que notre réseau routier est à priori moins dangereux que celui des autres pays connaissant autant d’accidents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *