Accidents de la route : Le contrôle routier en cause

L’hécatombe routière n’en finit pas de faire parler d’elle. Le phénomène a été soumis au sondage des internautes sur le site ALM. Ils trouvent que le laxisme est pour beaucoup dans la propagation des accidents de la route. Un laxisme que se partagent les automobilistes en étant imprudents ou en tout cas jamais assez prudents et le contrôle routier avec son habituel laisser-aller. Les participants au vote sont au nombre de 657 et avaient à répondre sur la cause qui fait que les accidents de la route au Maroc battent tous les records. Est-ce l’imprudence des conducteurs de véhicules, l’état lamentable des routes ou le laxisme du contrôle routier.
Ils représentent 40,8 % ceux qui trouvent que la responsabilité incombe au laxisme observé au niveau du contrôle routier.
L’imprudence des conducteurs de véhicules se trouve derrière l’hécatombe jugent 38,7 % des participants au vote. Les 20,5 % restants considèrent que la défaillance des routes et l’état dans lequel elles se trouvent est la cause directe du chiffre élevé des victimes des accidents. D’ici 2010, d’après les perspectives d’évolution, publiées par le ministère de l’Equipement et du Transport, les accidents de la circulation seront en passe de pulvériser tous les records avec 71 376 accidents corporels avec une augmentation annuelle de 4% de moyenne, 4803 tués avec une augmentation annuelle de 3,1% et 118386 blessés.
Cela va sans rappeler les 11 milliards de dh que l’hécatombe coûterait à l’Etat marocain annuellement, soit 2,5 du Produit Intérieur Brut (PIB).
La sécurité routière doit certes orienter son action vers les trois composantes que sont le conducteur, la route, le véhicule.
Cependant, il n’y a pas que la formation, la mobilisation, et la prévention pour améliorer le comportement du conducteur. Il faudrait également accentuer la répression et incriminer les coupables.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *