Addoha octroie des bourses d étude à la Fondation de l étudiant marocain

Addoha octroie des bourses d étude à la Fondation de l étudiant marocain

La Fondation de l’étudiant marocain élargit son portefeuille partenaire. Le choix s’est porté récemment sur l’une des fondations les plus actives dans le monde social. Ainsi, la Fondation Addoha prend part aux actions du maillage présidé par Hamid Ben Elafdil et s’engage à octroyer des bourses aux étudiants les plus méritants.

Ceci s’est concrétisé, vendredi 17 mai, par la signature d’une convention cadrant cet engagement dont la mise en application est prévue pour la rentrée académique 2013-2014. Ce partenariat porte sur une période de cinq ans durant laquelle la Fondation Addoha prendra en charge cinq étudiants annuellement.

«L’inclusion socioprofessionnelle est depuis toujours notre cheval de bataille. Aujourd’hui nous renforçons notre champ d’action en favorisant aux jeunes Marocains d’accéder à une formation supérieure de qualité», a indiqué, dans ce sens, Saad Sefrioui, directeur général du Groupe Addoha et trésorier de la fondation. A travers cette action conjointe, 25 étudiants issus de centres de protection sociale oublieront leur précarité et évolueront dans un monde où l’égalité des chances est le maître mot.

En termes de financement, la Fondation Addoha déboursera près de 500.000 dirhams sur toute la durée, à raison de 20.000 dirhams par étudiant annuellement. Pour sa part, la Fondation marocaine de l’étudiant se réjouit de ce partenariat. «La fondation a toujours été l’un de nos principaux alliés dans notre mission axée principalement sur l’ascension sociale par la formation. Ce partenariat ne se limitera pas seulement à l’octroi des bourses d’étude mais également à l’insertion des jeunes étudiants dans l’entreprise, notamment par l’offre de stage dans le Groupe Addoha», a précisé Hamid Ben Elafdil, président de la Fondation marocaine de l’étudiant (FME).

En 10 ans d’existence, la FME a permis à plus de 250 bacheliers méritants issus des établissements de protection sociale du Maroc d’intégrer le milieu socioprofessionnel. Les bénéficiaires ont pu faire des études en ingénierie, en finances et en marketing ainsi que de s’insérer activement dans le marché du travail. Par ailleurs, la Fondation Addoha, qui à ce jour fête sa deuxième année d’activité, gère des centres de formation professionnelle aux métiers du bâtiment. Le premier, situé à Ain Aouda à proximité de Madinat El Firdaous bâtie par le même groupe, a permis la formation de 240 apprentis dont 10% sont des femmes.

A travers ses six filières, le centre a sauvé ces jeunes de la déperdition scolaire, et ce en dispensant une formation de 9 mois et en octroyant une bourse de 1.700 dirhams mensuellement ainsi qu’une embauche immédiate dans les différents chantiers d’Addoha. Cette expérience pilote qui a démarré en octobre 2012 connaîtra une extension à travers 5 autres centres prévus à Fès, Tanger, Marrakech et Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *