Adhésion des pays du Maghreb à l’UE

Le nombre des participants reflète la bonne résonance dans les six pays conce-rnés vis-à-vis du projet d’édification de la communauté méditerranéenne de la connaissance et de la compétence (CMC).
Les organisateurs du congrès marseillais world-med’2002, prévoient un « franc succès » à l’événement. Ils en veulent pour preuve la confirmation de la participation de 700 personnes des deux rives de la grande bleue, dont quelque 150 intervenants.
Le secrétaire général de la troisième édition de ce congrès, M. William Lenne, a déclaré qu’une cinquantaine de marocains, autant de tunisiens et bien plus d’algériens ont confirmé leur participation.
Beaucoup de cadres et de scientifiques issus de l’immigration comptent parmi ces participants. Apparemment la situation explosive au Proche-orient et la campagne des élections présidentielles françaises n’ont pas beaucoup affecté la préparation de la rencontre.
Outre un grand nombre d’universitaires et de responsables de la société civile des trois pays du Maghreb, on s’attend également à la participation de certains responsables gouvernementaux. M. Lenne cite notamment celle du Secrétaire d’Etat marocain à la recherche scientifique, Omar Fassi Fihri, ainsi que celle de ses homologues tunisien et algérien. Le responsable du congrès assure également que les participations française, espagnole et italienne seront aussi nombreuses que de haut niveau.
Motivé par les retards pris dans la mise en oeuvre du processus de partenariat euroméditerranéen, adopté en 1995 à Barcelone, le projet de la CMC s’inspire de la création, il y a cinquante ans, de la communauté européenne de l’acier et du charbon (CECA), qui est à l’origine du marché commun européen. Les initiateurs estiment que le savoir et le savoir-faire sont à nos jours les produits qui méritent le plus d’être partagés. Ils intègrent également dans leur vision la perspective d’adhésion des pays du Maghreb à l’UE. Trois colloques sont prévus à world-med’2002: l’un sur l’espace scientifique méditerranéen organisé par l’association française pour l’avancement des sciences (AFAS) à l’occasion de son 119ème congrès, le second sur l’espace humain méditerranéen, initié par le club de Marseille, et le troisième sur l’espace technologique, organisé par la chambre de commerce et d’industrie Marseille-provence (CCIMP).
Ce congrès de trois jours sera également marqué par des rencontres informelles pour une meilleure connaissance réciproque et pour la découverte des initiatives entreprises de part et d’autre de la méditerranée. Le congrès sera aussi rythmé par des «plateaux TV» qui accueilleront tables rondes et débats. Près de six heures d’émission seront ainsi enregistrées. Les images sont destinées à la chaîne parlementaire française et à plusieurs télévisions de la rive sud qui en feront la demande.
Bruno Etienne et Thierry Fabre seront présents sur l’espace science en livres pour leurs derniers ouvrages, ainsi que des auteurs des pays du Maghreb, à l’initiative de la librairie «regards» et l’institut du monde arabe.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *