Affaire Aminatou Haidar : le RNI tire à boulets rouges sur les séparatistes manipulés par Alger

Affaire Aminatou Haidar : le RNI tire à boulets rouges sur les séparatistes manipulés par Alger

Les dirigeants et représentants du RNI dans les deux Chambres du Parlement ont rencontré la population marocaine sahraouie de la ville de Laâyoune, chef-lieu du Sahara marocain. Durant cette rencontre, ces RNIstes ont fait savoir que les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale visent à détourner l’attention de la communauté internationale sur les sévices infligés à la population sahraouie séquestrée dans les camps de Tindouf. Selon eux, les habitants du Sahara attachés à leur marocanité refusent d’adhérer à ces tentatives visant à porter atteinte à l’unité du Maroc. Ces RNIstes ont tiré à boulets rouges sur la séparatiste Aminatou Haidar qui s’est servie des espaces de liberté et de démocratie au Maroc pour exécuter une stratégie de parties étrangères pour contrer l’unité territoriale du Royaume, tout en faisant coïncider cette opération avec la tournée prévue de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross, dans la région pour préparer un nouveau round de pourparlers entre les parties concernées. Les RNIstes se sont interrogés sur le fait qu’Aminatou Haidar, qui affirme défendre les droits humains, n’a jamais dénoncé, ne serait-ce qu’une fois, les tortures du Polisario dans les camps de Tindouf et les violations des droits de l’Homme en Algérie. De même qu’elle n’a pas évoqué le cas des ressortissants espagnols enlevés dans le nord de la Mauritanie. Mustapha Mansouri, président du RNI, a souligné dans son allocution que les manœuvres des ennemis du Maroc s’inscrivent aussi dans le cadre de tentatives désespérées d’entraver le progrès réalisé par le Royaume sur la scène internationale avec la présentation de l’initiative d’autonomie des provinces sahariennes comme moyen de clore définitivement ce dossier dans l’intérêt de l’ensemble des populations de la région.
Et d’ajouter que les complots tramés contre les intérêts du Royaume se sont particulièrement intensifiés au lendemain du discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 34ème anniversaire de la Marche Verte. Ce discours, qui revêt une grande importance pour la cause nationale, constitue une feuille de route pour le règlement définitif de ce conflit artificiel, a affirmé M. Mansouri, pour qui la proposition marocaine d’accorder un statut d’autonomie aux provinces du Sud du Royaume, a placé les ennemis du Maroc dans l’embarras. Salaheddine Mezouar, membre du bureau exécutif du RNI, s’est adressé aux médias espagnols présents à cette rencontre, pour leur affirmer que toutes les manœuvres des ennemis du Maroc sont vouées à l’échec devant l’union du peuple marocain et l’appui de la communauté internationale à la cause marocaine. M. Mezouar, pour qui, Madrid n’acceptera jamais de sacrifier ses relations historiques avec le Maroc pour des comportements irresponsables d’une personne qui a renoncé à sa citoyenneté et à son pays, a appelé l’Espagne à apprécier à sa juste valeur le rôle joué par le Maroc en matière de lutte contre l’immigration clandestine, le terrorisme et la contrebande.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *