Affaire Belliraj : Trois membres du réseau Belliraj entendus par le juge antiterroriste

Abdessamad B. et Mohamed E, membres présumés du réseau terroriste Belliraj, ont été auditionnés, jeudi, par le juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme de la Cour d’appel à Salé, apprend-on de source judiciaire. Abdessamad B., directeur d’une société de télécommunication et Mohamed E., alias Hamza, technicien en télécommunication en association avec Abdessamad B., ont été interrogés par le juge dans le cadre de l’instruction approfondie, précise-t-on de même source. L’accusé Abdellaziz B., membre présumé du réseau terroriste Belliraj, a auparavant été auditionné, mercredi, par le juge d’instruction chargé des affaires du terrorisme de la Cour d’appel à Salé, selon la même source. Abdelaziz B., commerçant de pièces de rechange à Casablanca, a été auditionné par le juge Abdelkader Chentouf dans le cadre de l’instruction approfondie.
Le juge avait déjà interrogé 19 membres du réseau y compris Abdelkader Belliraj, accusé principal et chef présumé du réseau terroriste, dont le démantèlement a été annoncé le 18 février. Il avait auditionné, le 29 février, dans le cadre de l’instruction préliminaire, les 35 membres du réseau tous placés en détention préventive à la prison de Salé. Les membres du réseau sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat», «constitution de bande criminelle pour préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter atteinte à l’ordre public par la peur et la violence», «meurtre prémédité», «transport et détention illégale d’armes à feu et de munitions pour leur utilisation dans des projets terroristes», «falsification de documents officiels», «usurpation de fonction en vue d’exécuter des projets terroristes», «don et collecte de fonds pour financer des projets terroristes» et «blanchiment d’argent».
Pour rappel, Salah Belliraj, en détention préventive à la prison de Salé et membre présumé du réseau terroriste Belliraj, a été auditionné, à la Cour d’appel à Salé, par un magistrat français, dans le cadre d’une commission rogatoire. L’audition de Salah Belliraj, frère de Abdelkader Belliraj, chef présumé du réseau de 35 membres, tous en détention préventive à la prison de Salé, intervient dans le cadre d’«une affaire de drogue et de blanchiment d’argent». L’enquête de la commission rogatoire, composée de cinq membres, porterait aussi sur des transferts d’argent vers le Maroc entrepris par un trafiquant de drogue, arrêté en France, et qui aurait noué des liens avec Salah Belliraj. Les membres la commission rogatoire s’étaient déplacés jeudi à Marrakech où Salah Belliraj était gérant d’un hôtel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *