Affrontements entre la police espagnole et des Marocains

Des affrontements violents ont éclaté, dimanche après-midi, entre les forces de l’ordre espagnoles et une centaine d’immigrés marocains près de Murcie (sud-est), suite à une rixe entre une famille marocaine et une autre de l’ethnie gitane, rapportent lundi les médias locaux.
L’origine de ces incidents remontent à samedi soir lorsqu’un garçonnet marocain a été violemment agressé par six membres d’un clan gitan qui semait la terreur dans le quartier Los Rosales de la localité d’El Palmar, dans la périphérie de Murcie. Les parents du garçonnet se sont rendus au domicile des agresseurs pour demander des explications à la famille gitane et réclamé la restitution d’une bicyclette qui a été dérobée à leur fils, mais ils ont été violentés par les agresseurs.
Des dizaines de Marocains, excédés par le comportement du clan gitan qui agissait en toute impunité, se sont portés au secours de leurs compatriotes et se sont rendus au domicile de la famille des agresseurs pour se faire justice eux-mêmes. La police nationale, épaulée par la police locale de Murcie, a utilisé du matériel anti-émeute pour disperser les ressortissants marocains et protéger le clan gitan, ce qui a dégénéré en affrontements.
Les heurts n’ont fait aucun blessé grave, même si des Marocains ont été touchés par des balles en caoutchouc. Lundi matin, un important dispositif de sécurité a été déployé dans ce quartier pour éviter de nouveaux affrontements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *