African Lion : Mission humanitaire à Guelmim

Plusieurs milliers de personnes de la ville de Guelmim et sa région ont bénéficié des soins prodigués par des équipes médicales militaires marocaines et américaines entre le 22 et le 28 mai 2006. Cette action accompagne les manœuvres militaires d’intervention humanitaire Maroc-USA se déroulant toujours (jusqu’au 31 mai) dans la région de Tan Tan.
Les populations ciblées ont notamment bénéficié de soins ophtalmologiques fournis par les spécialistes des armées américaine et marocaine. Les interventions ont eu lieu à l’hôpital militaire de Guelmim et dans un hôpital de campagne installé dans la ville à cette occasion.
"African Lion" est un programme conjoint entre l’armée marocaine et des éléments de l’armée américaine basée en Europe (Italie notamment). Ces exercices, axés sur l’intervention humanitaire, visent à améliorer l’interopérabilité entre les armées des deux pays. Le principe retenu pour ce genre d’exercices se base sur la simulation de batailles nécessitant des interventions humanitaires bien précises. Les armées impliquées dans ce genre d’exercices recourent à des programmes informatiques de pointe pour simuler une bataille dans n’importe quel pays du monde avec le choix d’un ennemi commun face à un commandement conjoint. Depuis le lancement des premières expériences du genre, vers la fin des années 1990, à Ben Guerir notamment, "Afican Lion" est devenu un rendez-vous annuel entre l’armée marocaine et celle des USA alors qu’il était organisé, auparavant, tous les deux ans.
Pour les deux armées, la région de Tan Tan offre toutes les opportunités pour la réussite de ces exercices avec une nature qui s’y prête à merveille.
Le choix du Maroc, lui, provient de relations de plus en plus solides aussi bien avec les Etats-Unis qu’avec les autres pays de l’OTAN. Cette organisation octroie d’ailleurs au Maroc le statut d’allié majeur non-OTAN, le Royaume est l’unique pays de la rive sud de la Méditerranée à pouvoir justifier d’un tel statut et en vertu de quoi il est souvent appelé à abriter, ou à prendre part à l’organisation de multiples manœuvres militaires.
L’année dernière, les manœuvres de l’"African Lion" avaient laissé bonne impression chez les habitants de la ville de Tan Tan et ses régions.
Les services médicaux des armées américaine et marocaine avaient, à cette occasion, fourni des soins et équipements médicaux à des milliers de personnes et notamment celles souffrant de problèmes ophtalmiques. Cerise sur le gâteau, une cinquantaine d’éléments du "Naval Mobile Construction Battalion" (NMCB) de l’armée américaine, arrivés de Rota en Espagne, avaient construit une école de cinq classes de cours pour accueillir près de 200 élèves.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *