Agadir: Peine capitale pour l’accusé du viol et du meurtre d’une fillette

Agadir: Peine capitale pour l’accusé du viol et du meurtre d’une fillette

Une peine exemplaire a été prononcée ce jeudi 24 octobre contre un accusé dans une affaire d’enlèvement, de viol et de meurtre d’une fillette âgée de deux ans et huit mois en mai dernier à Taroudant. Ainsi la Cour d’appel d’Agadir a condamné, jeudi soir, à la peine de mort cette accusé. Ce dernier a été également condamné par la même juridiction à verser une indemnité de 200 mille dh à la partie civile.

Cette affaire remonte au 8 mai dernier lorsque le corps de la petite Fattouma Ghandour (née en septembre 2010) a été retrouvé dans une maison déserte à Taroudant.

Les investigations ont conduit à l’arrestation de l’accusé (Y.B), né en 1983, divorcé et père d’une fille, pour son implication dans l’enlèvement, le viol et le meurtre de la victime.

A noter que des peines de mort continuent d’être prononcées au Maroc, où un moratoire sur leur application est toutefois appliqué de facto depuis 1993. En 2012, dix accusés ont été condamnés à la peine capitale. Plus d’une centaine de personnes au total attendent leur exécution dans les prisons du royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *