Agadir : Protéger nos enfants

En parallèle à ses efforts et engagement dans le cadre social, l’Association «Touche pas à mon enfant», a célébré la journée mondiale contre la pauvreté. Cette journée qui a eu pour slogan «La pauvreté, une des causes directes de la prostitution, surtout infantile», a été une occasion pour réitérer les engagements de cette ONG et de lancer un appel à tous les intervenants dans ce cadre. Conformément à ses principes et objectifs tracés, l’association a tenu à mettre l’accent sur le rôle de la sensibilisation et son impact sur la société en appelant à redoubler d’effort pour la lutte contre la pauvreté. De par son expérience et son travail sur le terrain, l’association a relevé que la pauvreté constitue un facteur majeur lié directement, parfois, aux agressions sexuelles sur les enfants.
Dans ce sens, l’association s’est montrée prête à soutenir les initiatives et à maintenir son engagement de lutte contre toutes formes de marginalisation des personnes défavorisées. «Les efforts consentis dans ce cadre s’inscrivent dans une lutte quotidienne contre la misère humaine», a indiqué l’association. Et de dénoncer ainsi l’exploitation ignoble de la pauvreté et de la situation des personnes démunies à des fins inhumains générant, entre autres, la militarisation des mineurs, leur exploitation sexuelle et leur travail forcé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *