Agence de développement social : 17 projets de plus de 38 millions DH approuvés au titre de 2018

Agence de développement social : 17 projets de plus  de 38 millions DH approuvés au titre de 2018

Elle tient des comités hebdomadaires de validation de programmes

Les comités d’approbation de l’Agence de développement social viennent d’approuver un total de 17 projets et programmes dans plusieurs villes du Royaume. Il s’agit de Laâyoune, Meknès, Guelmim, Agadir, Béni Mellal, Marrakech, Casablanca, Oujda, Rabat et Kénitra. Le montant de ces projets est, selon les initiateurs,  financé pour une enveloppe budgétaire globale de 38.062.060 DH. «Les comités d’approbation ont été tenus hebdomadairement au titre de l’exercice 2018», précise la même source. L’objectif étant le financement ou le cofinancement avec les partenaires de projets et programmes sociaux soumis par les associations, les coopératives, les groupements d’intérêt économique ou tout autre porteur de projet agissant dans l’un des axes stratégiques de l’intervention de l’agence. Ces axes portent sur la consolidation des capacités des acteurs locaux, l’insertion sociale par l’économique et l’accompagnement local des programmes sociaux nationaux.

La dernière réunion en date remonte au 2 août. Lors de cette rencontre, le comité d’approbation des programmes et projets, présidé par Yassine Hamza, directeur de l’Agence de développement social, a approuvé quatre programmes d’animation sociale de proximité dans les villes d’Oujda, de Kelaat Sraghna, d’El Hajeb et de Sidi Kacem. Outre ces programmes, les initiateurs ont approuvé un projet du Centre multidisciplinaire pour l’intégration des filles et femmes en situation précaire à Rabat.

«Le  budget global alloué à ces programmes et projets s’est élevé à 18.689.360 DH», détaille la même source. Cela étant, l’Agence de développement social connaît aujourd’hui une nouvelle dynamique qui, selon les initiateurs, se concrétise par le lancement du projet de la régionalisation et l’installation de tous les mécanismes nécessaires à la réussite du processus. «Avec l’appui du ministère de tutelle, à savoir le département de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, l’agence se lance dans la restructuration de ses programmes et axes stratégiques afin que son action appuie et complète celle des autres intervenants dans le domaine social», détaille la même source.

Pour rappel, l’Agence de développement social relevant pour l’heure du département de Bassima Hakkaoui est un établissement public créé depuis 1999. Elle vise à promouvoir le développement social à travers l’ensemble du territoire du Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *