Ahmed Taoufik : «un nouveau style de prêche»

Ahmed Taoufik : «un nouveau style de prêche»

ALM : Quel sera le rôle des morchidates dans les mosquées et dans les autres administrations (prisons, usines, associations, lycées) ?
Ahmed Taoufik : Le rôle des morchidates est d’instruire les femmes sur les devoirs religieux de base, de répondre à leurs questions d’ordre éthique et pratiques, questions relatives à la vie féminine et familiale, d’expliquer les fondements religieux de notre spécificité culturelle afin de protéger la conscience des enfants et des adolescents en particulier.
Pour apporter ce message tous les espaces publics seront à fréquenter. La mosquée n’est qu’un point de départ.

Pourquoi cette formation spéciale pour les Imams ? Y a-t-il des lacunes au niveau de l’enseignement des imams classiques ?
Les imams et les morchidates qui achèvent leur formation appartiennent à une génération toute inédite au Maroc. Il s’agit en quelque sorte d’une formation de formateurs.

Quels seront les avantages pour les lauréats (situation socio-économique, salaire, échelle..)
Les lauréats auront le statut de contractuels classés à l’échelle 10, une situation équivalente à celle d’administrateurs-adjoints.

Selon vous, est ce qu’une année de formation est suffisante pour que les futurs prédicateurs et prédicatrices accomplissent leur mission ?
Une année de formation professionnelle est suffisante, mais l’expérience de cette promotion nous a montré sur quels aspects l’accent doit être mis d’avantage dans le futur.

Ne craignez-vous pas d’être débordé par les associations islamistes radicales ?
Les mosquées sont protégées par la loi et par la vigilance de tous les Marocains qui veulent y trouver harmonie et sérénité. Le radicalisme religieux n’est pas dans notre culture, mais on ne peut jamais prévenir le mal à cent pour cent.
Même les beaux oiseaux risquent d’amener des virus des foyers lointains. Notre politique est de donner au corps social l’immunité nécessaire.

Qui pilote ce programme de formation au niveau du ministère ?
Ce sont la direction des Affaires islamiques, sur le contenu et la Direction des mosquées sur les aspects logistiques et gestionnaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *