Aïd Al Adha : Le cheptel est en bonne santé

Aïd Al Adha : Le cheptel est en bonne santé

A moins de 15 jours de l’Aïd Al Adha, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires ( ONSSA) rassure : la situation sanitaire du cheptel est satisfaisante et stable. Ce résultat s’explique pour les différentes campagnes de vaccination qui ont été menées sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’aux traitements administrés aux ovins et caprins contre les principales maladies contagieuses et ce, sans oublier les efforts déployés par les éleveurs et les vétérinaires sanitaires mandatés. Dans le cadre des mesures d’accompagnement prises par l’ONSSA, une permanence vétérinaire sera assurée au niveau des points de vente des animaux autorisés par les autorités locales pour les besoins de contrôle sanitaire vétérinaire des animaux. Pour la protection sanitaire du consommateur et la préservation de la santé animale, l’ONSSA  a mis en place un dispositif de permanence vétérinaire sur l’ensemble des provinces du Royaume. L’objectif étant de présenter aux citoyens des conseils sanitaires et hygiéniques pratiques se rapportant à l’entretien des animaux, aux opérations d’abattage, d’examen de la carcasse, des abats et de la conservation des viandes et des peaux. Les citoyens peuvent accéder directement à ces conseils en consultant le sit web de l’ONSSA. Les citoyens peuvent également prendre attache directement le jour de l’Aïd avec les médecins vétérinaires relevant de leurs localités par téléphonie via la liste des numéros publiée sur le site de l’ONSSA.
Cette année encore, les disponibilités couvrent largement la demande. L’offre est estimée à environ 7,5 millions de têtes dont 4,5 millions d’ovins mâles et 3 millions d’agnelles et de caprins. Quant à la demande, celle-ci  est estimée à 5,2 millions de têtes  dont 4,8 millions d’ovins (4,3 millions d’ovins mâles et 500.000 d’agnelles) et 400.000 caprins.
Selon le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, les transactions commerciales des animaux d’abattage permettront de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 8 milliards de dirhams. Un montant qui permettra de dynamiser les activités économiques dans le monde rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *