Al Adl à la conquête de l’Andalousie

Al Adl à la conquête de l’Andalousie

Al Adl Wal Ihssane continue de renforcer sa présence en Espagne et particulièrement en Andalousie. Selon la presse espagnole, Mohamed Abbadi séjournait encore, le week-end dernier, dans la ville de Murcie où il était à la rencontre d’une fédération mise en place et dirigée par des membres de la Jamaâ de Abdeslam Yassine. Le numéro 2 et membre du Conseil d’orientation d’Al Adl a en effet tenu une réunion dans la mosquée du quartier Del Carmen avec les dirigeants de la FIRM (Fédération islamique de la région de Murcie). Cette dernière structure, non reconnue par le ministère espagnol de la Justice, a été créée en avril dernier sur instigation de membres d’Al Adl en Espagne. Actuellement, elle contrôle plusieurs mosquées de la région à travers d’autres structures comme le Centre islamique "Assounna", basé à San Pedro Del Pinatar, l’Association islamique "Assalam" ou encore l’Association islamique "Achourouk" qui a élu domicile à Los Dolores de Cartagena.
Selon la presse espagnole, ce n’est pas la première fois que Mohamed Abbadi et les leaders d’Al Adl se rendent dans cette mosquée lors de périples organisés en Murcie. En septembre dernier, le responsable de la Jamaâ dans l’Oriental s’était rendu dans la même mosquée où il avait tenu deux réunions avec les responsables et membres de la FIRM. D’après les mêmes sources, ces derniers, tout en niant tout lien avec Al Adl, entretiennent des relations "stables" et "fluides" avec ses responsables. Il s’agit notamment de M’Barek Demouche, le président de la FIRM, de son vice-président Mounir Benjelloun Andaloussi et surtout de l’un de ses plus influents imams, un certain Saîd Mehdi qui n’est autre que le gendre de Mohamed Abbadi. Ce dernier préside aux prières d’une mosquée de Palma de Majorque aux côtés de son activité de cafetier. 
C’est à cette même FIRM qu’aurait été confiée la création d’une antenne d’Al Adl qui regrouperait déjà près de 50.000 membres et rien que dans la ville de Murcie et ses environs. Ce qui donne des sueurs froides aux autorités espagnoles et notamment aux services du renseignement. Il y a quelques semaines, le CNI émettait une note où il met en garde contre un plan, à long terme d’Al Adl Wal Ihssane, visant la reconquête de l’Andalousie à travers les mosquées. Les mêmes desseins seraient à l’ordre du jour pour les Présides occupés de Sebta et Melillia où Al Adl serait en train d’installer des antennes .
Mohamed Abbadi est l’homme à qui cette mission a été confiée.
En septembre dernier, il avait entrepris un long voyage en Espagne lors duquel il avait sillonné les villes de Murcie, Valence, Barcelone, Madrid, mais aussi les Baléares à la rencontre des sympathisants et membres d’Al Adl Wal Ihssane. C’est également à cette époque que la Jamaâ de Abdeslam Yassine mobilisait ses troupes en Europe notamment pour protester (devant les chancelleries marocaines) contre la "répression du Makhzen". Le 3 juillet 2006, le même M’Barek Demouche (président de la FIRM) organisait une manifestation devant les locaux de l’ambassade marocaine de Madrid à laquelle avaient pris part près de 800 personnes. Des « liaisons dangereuses » qui inquiètent les responsables des rives Nord et Sud de la Méditerranée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *