Al Brandel : «Le lionisme est entre de bonnes mains au Maroc»

Al Brandel : «Le lionisme est entre de bonnes mains au Maroc»


ALM : Quel est l’objectif de votre visite au Maroc ?
Al Brandel : Ma visite au Maroc s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des différents projets lancés par le Lions Club International et l’encouragement des Lions à participer aux efforts de soutien aux personnes défavorisées au Maroc. Si un président assiste à ce genre de manifestation, c’est également pour donner aux Lions un nouveau souffle pour qu’ils fassent beaucoup plus d’effort.

Que fait le Lions Club International pour lutter contre la cécité réversible?
La lutte contre la cécité réversible occupe une place prépondérante dans notre programme. Les Lions se sont investis dans cette lutte et plusieurs dates marquent notre engagement. Les Lions ont installé la première banque des yeux. Aujourd’hui, la quasi-totalité des banques des yeux est dirigée par des Lions.
Il en existe 150 à travers le monde. Ces banques permettent d’effectuer plus de 20.000 greffes de cornées et une centaine de millions d’opérations de cataracte. Grâce au programme SightFirst initié en 1989, nous avons évité la cécité à travers plusieurs approches, comme soutenir des opérations de la cataracte, aider à construire ou étendre des hôpitaux et cliniques ophtalmologiques. 

Comment évaluez-vous le travail des Lions Club au Maroc ?
Ce que j’ai vu aujourd’hui, à travers la volonté des Lions au Maroc, et leur esprit d’enthousiasme, est une preuve que Lions Club International est entre de bonnes mains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *