Algérie : l’armée «fermement» déterminée à éradiquer le terrorisme

Algérie : l’armée «fermement» déterminée à éradiquer le terrorisme

L’armée algérienne est «fermement» déterminée à éradiquer le phénomène terroriste, a affirmé, mardi à Cherchel (ouest d’Alger), son chef d’état-major, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah.
L’Armée nationale populaire (ANP) est «fermement déterminée (…) à parachever la mission qui lui est assignée, à savoir l’éradication du phénomène terroriste étranger aux préceptes et à la tolérance caractérisant notre religion musulmane», a déclaré le général Gaïd Salah. Il s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie de sortie de promotions, présidée par le chef de l’Etat, à l’Académie militaire interarmes (AMIA) de Cherchell. L’ANP «a pu, avec l’ensemble des autres services de sécurité, poursuivre l’exécution de la stratégie globale de lutte antiterroriste, qui a donné des résultats sur le terrain grâce (…) à l’adaptation constante de cette stratégie à la réalité du terrain, de sorte que tous ces efforts ont permis de saper les bases de ces bandes de malfaiteurs et d’annihiler leurs rêves», a-t-il ajouté. «En conséquence, l’étau s’est continuellement resserré autour de ces résidus groupuscules terroristes qui ont été disséminés et dispersés, vivant à présent une situation de pourchassés et de réprouvés par la religion et par le peuple et se nourrissant de ce qu’ils subtilisent à partir de crimes de vol, de brigandage et de la connexion avec les groupes du crime organisé et des réseaux de banditisme», a-t-il dit.
Ces «pratiques criminelles désespérées n’offrent aux terroristes que deux options : ou bien ils reviennent sur le droit chemin (…) et bénéficier des dispositions de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale ou bien subir le sort d’une mort certaine», a-t-il mis en garde. Cette charte, approuvée par référendum en 2005, prévoit des mesures de grâce en faveur des islamistes repentis qui renoncent à la violence. «L’ANP ne saurait s’apaiser et emploierait des moyens plus forts et des méthodes plus efficaces dans le cadre de la loi, en vue de l’éradication définitive de cette horde traître et félonne», a-t-il ajouté. La situation sécuritaire s’est sensiblement améliorée ces dernières années, mais Al Qaïda au Maghreb (Aqmi) reste active, particulièrement dans l’est du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *