Algérie : saisie de près de 10.000 plaques de Viagra en 2009

Algérie : saisie de près de 10.000 plaques de Viagra en 2009

La Gendarmerie algérienne a annoncé, mercredi, avoir saisi en 2009 à M’sila (248 km au sud-est d’Alger) près de 9.800 plaques de Viagra, le médicament contre l’impuissance sexuelle, vendu illégalement. Les quantités saisies pour défaut de factures ont une valeur marchande de plus d’un million de dinars (9.000 euros), selon la gendarmerie, citée par l’agence APS. Le Viagra saisi «ne faisait que transiter par la wilaya (département) de M’sila car il fait l’objet d’un vaste trafic touchant plusieurs autres régions du pays», a ajouté la Gendarmerie. Des comprimés d’un médicament présenté comme étant le Viagra sont vendus en dehors des pharmacies pour 300 dinars (3 euros) la pièce sur le marché informel, selon des pharmaciens. «II est fort probable qu’il ne s’agit même pas du médicament original étant donné que l’acheteur ne dispose d’aucune indication ou emballage pouvant lui permettre d’en identifier l’origine et, encore moins, le laboratoire qui l’a fabriqué», ont ajouté ces pharmaciens.
Le porte-parole du Syndicat national des pharmaciens d’officines (SNAPO), le docteur Belambri Messaoud, avait mis en garde récemment contre l’acquisition des médicaments en dehors des pharmacies, seules autorisées à les vendre en Algérie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *