Algérie : Violentes émeutes à Alger

Des émeutes déclenchées dans un quartier d’Alger, mercredi à l’aube, en raison de la démolition par les autorités de baraques illégales ont fait 22 blessés, dont 21 policiers, selon un bilan établi par la protection civile. «Nous avons enregistré un seul blessé parmi les civils et 21 policiers» à la cité Climat de France, une agglomération populaire, mercredi à l’aube, a déclaré à l’AFP le haut responsable de la protection civile, un service rattaché au ministère de l’Intérieur. Au moins un manifestant a été blessé, un garçon de 16 ans qui a «reçu une balle en caoutchouc dans l’œil». Le jeune homme a été hospitalisé d’urgence et était en milieu de l’après-midi «sur la table d’opération à l’hôpital Maillot», a indiqué son frère joint par téléphone par l’AFP. Il y aurait également deux enfants blessés, un bébé de sept mois «atteint par des gaz lacrymogènes et hospitalisé» et un garçon de neuf ans victime apparemment d’une crise d’asthme, a déclaré à l’AFP un témoin, mais cette information n’a pu être confirmée de source indépendante. Les policiers ont fait «usage de balles à blanc, balles en caoutchouc, gaz lacrymogènes contre les manifestants», a indiqué Samir, artisan joaillier au chômage. Les protestataires ont riposté à l’aide de barres de fer et de jets de pierres, selon des journalistes sur place. Un autre témoin, Mohammed, 60 ans, a déclaré à l’AFP avoir vu «au moins 70 personnes blessées et évacuées par des particuliers dans les hôpitaux» des environs. Aucun autre témoin interrogé par l’AFP n’a confirmé ce bilan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *