Allergie au pollen : Oujda interdit de planter des oliviers dans le périmètre urbain

Allergie au pollen : Oujda interdit de planter des oliviers dans le périmètre urbain

Pour lutter contre les effets allergiques du pollen d’olivier, la commune urbaine d'Oujda  a fixé fin 2014 comme dernier délai pour l'extraction des oliviers plantés dans le périmètre urbain de la ville, aussi bien sur les trottoirs, les bordures des maisons ou les jardins publics.

Après la date limite fixée, les propriétaires des oliviers prendront en charge les frais de cette opération, et l'Agence urbaine se chargera, en coordination avec les services compétents, de l'enlèvement des oliviers des espaces publics de la ville.

Selon un communiqué de la commune, cette mesure vient en application de la décision du Conseil de la commune urbaine de la ville, ratifiée en 2012, stipulant l'interdiction de la plantation d'oliviers à l'intérieur du périmètre urbain.


L'objectif de cette mesure est de contribuer à la préservation de la santé des citoyens et à l'amélioration du paysage urbain, relève le communiqué, invitant les habitants de la ville à prendre en considération l'intérêt général et à se soucier de la santé des personnes allergiques au pollen des oliviers

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *