Alzheimer : une grande tragédie

Alzheimer : une grande tragédie

ALM : combien de personnes au Maroc sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ?
Faris El Alaoui : Malheureusement, au Maroc, on ne dispose pas de statistiques exactes car il n’y a pas d’études épidémiologiques concernant l’Alzheimer. Mais, on peut faire une estimation. Plus de 20 000 personnes souffrent de cette pathologie dans le Royaume. Le nombre des patients va crescendo. On estime que 5% de la population marocaine va avoir plus de 65 ans à partir de 2010. Il est connu que les sujets âgés de plus de 65 ans ont un risque de 5% de développer la maladie d’Alzheimer. D’après l’expérience du Centre de mémoire de l’hôpital des spécialités de Rabat, la maladie d’Alzheimer est la première cause de la démence chez les patients marocains. La démence signifie la détérioration progressive des fonctions intellectuelles.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ? Et quels sont ses symptômes ?
C’est une pathologie dégénérative qui provoque des lésions au niveau du cerveau. Elle détruit les cellules nerveuses, neurones. Cette maladie s’attaque en premier lieu aux cellules du centre de la mémoire et affecte les fonctions intellectuelles. Le premier symptôme de la maladie est la perte de mémoire. Par exemple, les patients oublient où ils ont déposé leurs clés, leurs portables, les mots qu’ils viennent de dire à un proche. Ils oublient les choses les plus récentes. Mais il ne faut pas confondre cette perte de mémoire grave avec un oubli bénin lié à l’âge. C’est normal qu’un sujet âgé oublie de temps en temps quelque chose. Si la situation s’empire d’année en année, elle devient pathologique. En outre, le patient souffre de difficultés de langage. Au fur à mesure que la maladie évolue, il perd ses capacités de communication, de jugement, de raisonnement et d’organisation des gestes. Il devient très difficile pour lui de trouver les mots justes, de suivre une conversation, de reconnaître les personnes et les objets. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer souffrent également de l’incapacité de maîtriser leur humeur et leurs émotions. A un stade très évolué, on observe des troubles neurologiques comme des troubles de la marche et de l’équilibre.

Quelles sont les causes de la maladie d’Alzheimer ?
Bien que les causes directes de la maladie demeurent, jusqu’à présent,       inconnues et difficiles à identifier; les experts sont toutefois unanimes sur l’influence de certains facteurs. Le principal facteur de risque est évidemment l’âge. Plus on vieillit, plus le risque de développer la maladie croît. Au Maroc, l’hypertension artérielle mal soignée est un autre facteur accélérant l’évolution de la pathologie. Selon des études récentes menées en Europe et aux Etats-Unis, le niveau d’instruction influence sensiblement son développement. Le fait de savoir lire, écrire et d’avoir une activité intellectuelle permet d’augmenter ce qu’on appelle la réserve cognitive. Cette dernière favorise le développement des circuits neuronaux au niveau du cerveau. Un analphabète n’utilise pas sa réserve cognitive. La nutrition est également un élément important. Des travaux internationaux ont démontré qu’une alimentation riche en vitamine E, principalement le poisson, réduit la fréquence de la maladie. Cette vitamine est un anti-oxydant qui limite la dégradation des cellules du cerveau.

Cette maladie est actuellement inguérissable. Quel est l’effet recherché des médicaments qui se trouvent sur le marché ?
En effet, aucun traitement curatif de la maladie n’est encore disponible. Il existe quatre médicaments à l’étranger et un seul est commercialisé au Maroc. Il coûte 1100 dirhams par mois. Ce qui rend son acquisition inaccessible pour les familles ne bénéficiant pas de couverture sociale. Par ailleurs, ces médicaments permettent de ralentir l’évolution de cette pathologie. Plus le diagnostic est précoce, plus on évitera les complications de la maladie d’Alzheimer. Ainsi, ces médicaments permettent d’améliorer les troubles de mémoires et du comportement.

Existe-t-il des associations qui s’occupent des patients de l’Alzheimer ?
Récemment, une association a vu le jour à Rabat. Elle regroupe les familles du patient et des neurologues. Les objectifs assignés à cette association est d’informer la population marocaine de cette maladie qui reste très méconnue du grand public national et d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la problématique. Il est important de comprendre la maladie et de connaître ses effets sur le comportement de la personne atteinte pour pouvoir prendre soin d’elle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *