Amal Chabach : «Bien dans notre peau, nous sommes à l’aise pour nous montrer à l’autre»

Amal Chabach : «Bien dans notre peau, nous sommes
à l’aise pour nous montrer à l’autre»

ALM :Dans quelle mesure le sport peut-il améliorer la qualité de la sexualité dans le couple ? Y a-t-il des études qui démontrent cela ?
Amal Chabach : Avant tout, nous savons tous qu’«un esprit sain a plus de chance de s’épanouir dans un corps sain». Nous ne comptons plus les études qui ont largement démontré l’importance de l’activité physique pour notre équilibre physique, intellectuel et émotionnel.
D’autre part, il est chaudement conseillé qu’un couple, tout en gardant des activités solitaires pour chaque partenaire, partagent certaines à deux et le sport en est une excellente ! Cela leur permettra de partager une passion agréable, de passer des moments à deux et bien sûr de modeler leurs corps et leurs esprits. Que du positif pour une meilleure relation conjugale et donc plus de possibilités d’exprimer et de vivre leur sexualité qui n’est en fin de compte que le nectar de ce que nous sommes, seuls et à deux…

Comment l’activité physique agit-elle sur la libido chez l’homme, puis chez la femme?
Quand nous sommes bien dans notre peau, que nous aimons notre corps, nous sommes forcement bien et à l’aise pour nous montrer à l’autre, pour échanger avec lui ou elle sexuellement et donc pour vivre mieux notre sexualité. La libido en est donc améliorée forcement et les hormones activées.

Dans quel cas le sport peut-il nuire à la sexualité ?
Quand il devient une addiction, le sport peut nuire à notre bien être personnel et relationnel. Quand il n’est plus utilisé pour notre plaisir mais plutôt pour calmer une angoisse ou une peur quelconque, il ya danger… En effet, si le sport est pratiqué à l’extrême et devient une obsession, la personne s’y identifie et risque de ne plus pouvoir instaurer une relation avec l’autre, et pratiquera la sexualité comme une performance pour nourrir encore plus son image narcissique.

Quel conseil pourriez-vous donner afin de concilier sport et sexualité ?
Utilisons le sport pour notre bien être et exprimons ce dernier en profitant pleinement de nos potentiels naturels au plaisir de l’échange avec notre conjoint.
Le sport et le sexe nous permettent de ressentir différemment du plaisir… Alors profitons en sans excès, tel un gourmet qui savoure son plat qu’il a cuisiné avec amour, authenticité et attention…

 La gym pour tous les muscles
Partant du principe que le sport est bon pour la santé et la sexualité, il y a cependant certains exercices destinés spécialement à améliorer la libido! Et ça, c’est toujours bon à savoir!
• Les muscles à travailler pour augmenter le plaisir…
Il s’agit des muscles du périnée. Ils sont tendus entre quatre points : le pubis, le sacrum, et les deux os du bassin. On appelle cela le plancher périnéal. Chez les hommes comme chez les femmes, plus ils sont puissants, et mieux la sexualité fonctionne.
• Plus de plaisir pour l’homme
Plus son périnée est tonique, plus il saura retenir son éjaculation longtemps, plus intense et profond sera son plaisir, plus il sentira arriver tôt son éjaculation… et meilleure sera son érection.
• Plus de plaisir pour la femme
Plus elle aura de force musculaire, et plus son orgasme surviendra facilement et rapidement. Plus les sensations de plaisir seront intenses, et mieux elle saura faire bouger, l’intérieur de son vagin pendant les rapports sexuels.
• Comment se muscler sexuellement?
Il s’agit de serrer les muscles qui servent à se retenir d’uriner. On parle souvent de serrer les fesses, mais, attention, il ne s’agit pas du tout des muscles fessiers.
Pour tester le mouvement, en urinant, il faut s’efforcer de bloquer le jet!
Pendant ce temps, aucun autre muscle ne doit bouger : ni les abdos, ni les fessiers, ni les quadriceps (cuisses).
Une fois ce mouvement expérimenté, il suffit de le reproduire (cette fois, sans uriner) et d’en faire des séries de 10 plusieurs fois par jour : entre 3 et 10 séries. Plus on pratique, et plus les muscles se tonifieront rapidement!
• Plus d’efficacité pour plus de plaisir
En contractant les muscles, il faut tenir au moins 5 secondes. Le mouvement sera plus efficace. Il faut aussi quelques contractions plus longues, pour gagner en puissance.
La récompense, c’est de booster le plaisir de l’un et de l’autre
Des muscles mieux oxygénés, plus sensibles aux sensations voluptueuses, avec plus de force, et qui percevront mieux le plaisir! Que demander de plus?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *