Amal Chabach : «La femme n’a souvent aucune libido durant la grossesse»

Amal Chabach : «La femme n’a souvent aucune libido durant la grossesse»

ALM : Est-ce-que le désir de la femme est perturbé par sa grossesse ? Est comment l’homme vit la grossesse de son épouse ?
Amal Chabach : Le désir sexuel du couple peut changer tout le long de la grossesse. Nous pouvons retrouver des femmes qui depuis le premier jour où elles découvrent qu’elles sont enceintes, s’investissent totalement avec leur bébé, refusant tout rapprochement sexuel avec leur partenaire. Ce dernier pourrait accepter ce comportement car ne voulant pas «blesser» leur bébé et donc le couple arrête toute relation sexuelle pendant au moins neuf mois! Par contre, certains hommes se sentent rejetés par leur partenaire et ressentent une frustration sexuelle réelle les poussant parfois à des relations extraconjugales. D’autres encore ne ressentent plus aucune envie envers leur femme car ils ne voient plus en elle que «la mère» et non plus «l’épouse». Cette dernière se sent alors non aimée et rejetée et remet tout cela sur le fait que son corps change et se métamorphose. C’est clair et net que les changements du corps sous l’effet de la grossesse et tous les malaises qui l’accompagnent influencent souvent négativement le désir sexuel de la futur maman (vomissements, grosseur du ventre, vertiges..), ou parfois positivement (augmentation de la vascularisation du périnée et le pic hormonal). Tout cela est étroitement lié à la force amoureuse conjugale, son équilibre relationnel et donc au bien- être du couple.La communication, l’expression de peurs mutuelles et l’écoute sont indispensables. Et si le désir sexuel n’est pas au rendez-vous pour l’un ou l’autre, il faudrait garder néanmoins des moments érotiques, tendres et sensuels pour qu’aucun ne se sente frustré ou rejeté.

Pour le rapport sexuel, existe-t-il des positions recommandées pour la femme enceinte?
Les rapports sexuels devraient être maintenus au moins sous forme de moments de tendresse et de caresses sensuelles car cela fortifie leur complicité et nourrit leur amour. La position face-à-face devient de plus en plus difficile surtout au cours des derniers mois de grossesse. Les positions les plus recommandées seraient «l’amazone» (la femme au-dessus) et celle «des deux cuillères» (les deux partenaires unis de profil, superposés).

Comment est vécue la sexualité après la grossesse notamment avec la présence du nouveau- né ?
La sexualité est complètement chamboulée car la femme n’a souvent aucune libido. D’abord la jeune maman est tiraillée entre se reposer, donner des soins au petit et prendre soin de son mari ! Elle est surmenée, souvent a subi une épisiotomie ou même une césarienne, souffre d’insomnie ou d’insuffisance de sommeil, doit recevoir des amies et de la famille… donc, parfois, c’est le «baby blues», la dépression post-partum. Le mari vit un dilemme; autant son manque sexuel le frustre, autant il voit par où passe sa femme… d’ailleurs parfois, son désir reste inhibé, continuant à la voir  comme une mère et cela pour longtemps… si le couple ne consulte pas. Un conseil pour les nouveaux parents : ne faites pas dormir votre petit bébé dans votre lit, cela ne ferait qu’agrandir le fossé du vide sexuel entre vous deux ! Apprenez à protéger votre sexualité et continuez à vous séduire mutuellement comme au premier jour de votre rencontre…vous êtes toujours les mêmes personnes qui se sont aimées, ne l’oubliez jamais !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *