Amal Chabach : «La poitrine est aussi importante pour une femme que l’est le pénis pour un homme»

ALM : Quelle est la place des seins dans la sexualité ?
Amal Chabach : Les seins jouent un rôle important dans la séduction. En effet, les femmes sont conscientes de l’effet indéniable attractif de ceux-ci sur les hommes de tout âge. Ensuite, n’oublions pas qu’ils font partie des zones érogènes secondaires, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. De ce fait, ils sont très sensibles au toucher et donc au plaisir. Mais comme toute chose en sexualité, chaque personne a des réactions uniques et spécifiques, dépendantes de son histoire sexuelle, psycho- relationnelle et fantasmatique, et donc certaines femmes ou hommes ressentiraient énormément de plaisir et d’autres rien du tout au contact de ces zones.

Pourquoi les hommes aiment tant les seins?
Les seins représentent d’une part la maternité et d’autre part, ils font fantasmer les hommes. Et les femmes le savent très bien. Elles utilisent cet atout pour attirer leur attention. Plusieurs explications psychanalytiques furent avancées pour expliquer l’intérêt parfois démesuré que les hommes ont pour les seins de leurs congénères. L’une d’elles est qu’une poitrine généreuse leur rappellerait les soins et la protection de leur mère quand ils étaient tout bébés et donc dépendants et fragiles. Mais cette théorie n’expliquerait pas pourquoi les femmes (qui ont été également des bébés nourris au sein) n’ont pas cette obsession !
Une autre théorie est que des grands seins fermes et des hanches généreuses seraient le symbole d’une femme fertile et donc d’une bonne future mère pour la descendance du couple. Par contre, une femme avec une poitrine inexistante ou petite ne serait donc pas une mère nourricière idéale !! Ce qui est absurde bien sûr surtout que de nos jours toutes les femmes de tout âge même ménopausées peuvent se refaire la poitrine et cela ne diminue pas le regard intéressé de l’homme.

Quelle taille de poitrine les hommes préfèrent-ils réellement ?
Tout le monde semble d’accord que les hommes préfèrent les grosses poitrines : la société, les psys et les médias ! Mais une chose est encore plus certaine : le rôle fondamental de l’imaginaire de l’homme. En effet, un décolleté un peu moulant serait plus sexy et excitant que des seins nus car il stimule le côté «chasseur» et «explorateur» de tout homme, en faisant abstraction de son volume ou de sa forme. N’oublions jamais le pouvoir de l’inconnu sur l’esprit humain !

Pour quelles raisons les femmes accordent beaucoup d’importance à leur poitrine?
La poitrine d’une femme est aussi importante pour elle que l’est le pénis pour un homme. En effet, ces deux organes représentent dans l’inconscient humain l’image «féminine» ou «masculine» en puissance. Dès la puberté, la petite fille surveille l’apparition de ses seins et ressent (selon les messages éducatifs qu’elle a reçus), de la fierté ou de la honte (dans certains pays africains, les jeunes filles subissent dès l’apparition de leurs seins des séances de «repassage» pour les aplatir, pour ne pas attirer l’attention des hommes sur leur féminité naissante). Avec l’âge, les seins évoluent et se transforment, passant par la grossesse, l’allaitement, les différentes phases du cycle menstruel, la ménopause… l’image de la femme se transforme également selon ces différents stades, changeant ses pensées, ses émotions et donc ses choix de vie, ses réactions et ses comportements.

Que se passe-t-il au niveau des seins pendant le rapport sexuel? Et comment peuvent-ils aider à parvenir à l’orgasme?
Comme toute chose en sexualité, rien n’est préétabli et chacun a ses préférences et ses réactions sexuelles uniques et particulières. En général, pendant le rapport sexuel, lors de la phase de l’excitation, les seins deviennent très sensibles, les muscles péri-aréolaires se contractent et les mamelons se durcissent. En ajoutant les dimensions fantasmologique et expérimentale sexuelle de chacune, certaines femmes réagiront plus à des caresses que d’autres. En fin de compte, le grand manitou dans nos réactions sexuelles reste notre cher cerveau !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *