Améliorer la santé de l’enfant orphelin nécessiteux

L’Association marocaine de protection la santé de l’orphelin (AMPSO) a organisé samedi et dimanche à Dar Talib à Essaouira, en collaboration avec l’association «Essaouira-Mogador», la délégation provinciale du ministère de la santé publique, l’association de médecins et pharmaciens de la ville et l’association «espoir trait d’union», une campagne de soins et de dépistage au profit de 260 enfants orphelins.
Les organisateurs ont mobilisé plusieurs spécialistes et des moyens matériels pour la réussite de cette action sociale. Ainsi une équipe de 320 personnes, comprenant des médecins spécialistes du centre hospitalier et universitaire (CHU) de Rabat et de Salé, des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens et des infirmiers prennent part à cette campagne. Au cours des dépistages, les cas médicaux qui s’avèreraient complexes seront pris en charge par l’association des orphelins et transférés ensuite à Casablanca ou à Rabat.
Lors de la séance d’ouverture de cette manifestation sociale, le Pr. Najat Boukhrissi, radiologue à l’hôpital des spécialités à rabat et présidente de l’association marocaine de protection la santé de l’orphelin (AMPSO), a souligné que des campagnes similaires avaient été organisées par l’AMPSO dans des orphelinats à Rabat, Salé, Tiflet, Kénitra, Benslimane et Marrakech. Et d’ajouter que l’association compte créer une antenne locale en collaboration avec l’association des médecins et pharmaciens d’Essaouira pour continuer les actions sur le terrain. Et de formuler l’espoir que cette campagne puisse susciter une émulation chez d’autres organisations non gouvernementales pour s’occuper de la santé de l’enfant orphelin nécessiteux.
Pour sa part, Abderrahim Ezzaher, président de la section locale de l’association «Essaouira-Mogador», a indiqué que son association compte organiser d’autres manifestations au profit des personnes âgées et des ruraux dans les régions de la province. Il faut dire que l’enfant nécessiteux a toujours besoin du soutien pour le sauver et lui éviter le sort de la rue et lorsqu’il est, en plus du besoin, un orphelin, ses souffrances prennent une autre dimension. Le soutenir devait être une priorité absolue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *