«Amertume» et «regrets» en Algérie

«Que de regrets», «La grande amertume» : comme le Quotidien d’Oran ou Le Jour, la presse algérienne exprimait lundi sa frustration après le match perdu par les «Fennecs» contre la Slovénie (1-0), dimanche à Polokwane au Mondial-2010 de football. «Que de regrets…», titre Le Quotidien d’Oran, évoquant «la grosse bourde» du gardien Faouzi Chaouchi, qui a pris un but «sur un tir anodin» du capitaine slovène Robert Koren. «Abdelkader Ghezzal est sur le banc des accusés», ajoute le journal. «Chaouchi, qui n’a pas été mauvais durant tout le match, a lâché au moment où on l’attendait le moins», estime El Watan, qui souligne «le faux départ des Verts» dans le tournoi, «un début cauchemardesque» après «une courte mais cruelle défaite». Cette rencontre a été un «gâchis» (Le Soir d’Algérie), un «grand ratage» pour Liberté qui fustige «le génie philosophique» de l’entraîneur Rabah Saâdane «qui croit, seul, que la meilleure attaque, c’est la défense». Le Jour d’Algérie et La Tribune expriment un même sentiment: «La grande amertume», «Amer défaite», titrent-ils. «Reste l’amertume d’une défaite qu’aurait pu éviter notre équipe si elle avait pris un peu plus de risques offensifs», écrit aussi El Watan. Mais l’espoir demeure malgré tout, même si «le plus dur est à venir» avec les matches contre les États-Unis et l’Angleterre, affirme Le Temps. L’équipe nationale algérienne «méritait mieux», juge El Moudjahid, en relevant des «choix tactiques contestables» et une «mauvaise disposition sur le terrain des joueurs». Mais «on ne peut accabler outre mesure cette équipe, à l’enthousiasme toujours intact et qui peut encore surprendre, même si les prochains adversaires sont de durs morceaux», prédit le quotidien gouvernemental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *