Amina El Khadime : «Toutes les positions qui n’écrasent pas le ventre sont permises»

Amina El Khadime : «Toutes les positions qui n’écrasent
pas le ventre sont permises»

ALM : Une femme enceinte peut-elle avoir une vie sexuelle normale?
Amina El Khadime : Oui, la femme peut continuer à avoir une vie sexuelle tout à fait normale. Toutefois pas dans certains cas, par exemple quand il y a des saignements ou des contractions. Mais généralement, quand le gynécologue ne dit rien, c’est que tout va bien et la femme peut maintenir son rythme sexuel, par contre il n’hésitera pas à mettre une prescription en cas de problèmes. Parmi les cas qui se posent, il y a les décollements du placenta au premier trimestre, ou un placenta praevia c’est-à-dire un placenta non inséré à l’intérieur de l’utérus ou encore une infection chez le mari du genre herpès, là c’est carrément une contre-indication aux rapports sexuels.

Quel genre de complications peut-elle rencontrer suite à un rapport sexuel ?
En général c’est soit des saignements, soit des contractions. Parce que dans le sperme, il y a une matière qui s’appelle la prostaglandine qui peut déclencher des contractions. Il n’y a aucune étude qui prouve cela mais en général, nous avons tendance à inciter une femme, qui tarde à rentrer dans le travail, à avoir plus de rapports sexuels. Si c’est de petites contractions pas très douloureuses, ce n’est pas grave mais si ça s’avère persistant, il faut tout de suite consulter et pareil pour les saignements.

Quelles sont les positions préconisées pour ne pas nuire au bébé?
Le bébé n’est pas du tout atteint par les rapports sexuels. La seule précaution à prendre c’est que dès que le ventre grossit, il faut absolument éviter de l’écraser. Sinon, toutes les positions sont permises.

Comment évolue la libido pendant la grossesse?
Ça c’est une question bateau. C’est très relatif. En général, on dit que la libido baisse pendant la grossesse, et essentiellement pendant le premier trimestre. D’abord, il y a l’annonce de la grossesse, donc la femme a la tête prise ailleurs. Ensuite, la majorité des femmes souffre de nausées, de malaises en cette période. Enfin, il y a le partenaire qui a un peu peur au début et ne sait pas comment réagir face à cette nouvelle situation. Pendant le troisième trimestre, c’est pareil. La femme est préoccupée par l’approche de l’accouchement, les positions ne sont pas toujours confortables et le ventre est trop gros. Par contre, c’est le deuxième trimestre qui est le plus propice à l’épanouissement sexuel. Mais, ça reste personnel et chaque femme vit sa sexualité de manière différente pendant la grossesse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *