AMO: La CNOPS plus souple avec ses assurés

AMO: La CNOPS plus souple avec ses assurés

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) facilite la prise en charge de ses assurés.

La Caisse et l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) ont signé récemment une convention de partenariat visant à normaliser les dossiers de pièces médicales exigibles pour toute demande de prise en charge. Une  nomenclature a ainsi été  établie par les deux institutions. Celle-ci constitue un référentiel détaillé des dossiers de pièces médicales exigées par la CNOPS pour la prise en charge des actes de chirurgie, de dialyse, d’hospitalisation, de radiothérapie, de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire dans les cliniques privées et le traitement des accords préalables de certains médicaments coûteux et des dossiers de facturation dans le cadre du tiers payant. Notons à ce sujet que la CNOPS ne pourra désormais en aucun cas demander d’autres pièces que celles citées dans la nomenclature.

La même démarche de normalisation et de simplification des procédures a été poursuivie pour la facturation de prestations garanties par l’Assurance maladie obligatoire (AMO).Lors de la signature de cette convention, le directeur de la CNOPS, Abdelaziz  Adnane,  a annoncé la nécessité de dématérialiser les flux de demandes de prises en charge et de facturation afin d’améliorer davantage la qualité de service et de faire face au volume de paiements en tiers payant qui dépassent les 1,7 MMDH.    

Cette nouvelle nomenclature s’inscrit ainsi parmi les  mesures  adoptées par la CNOPS  pour améliorer l’accès de ses assurés aux tiers payants. Il faut relever que la Caisse a raccourci  les délais de prise en charge, qui ne dépassent  pas   48 heures en moyenne, et de paiement des prestataires, qui se situent au-dessous de 30 jours. Parmi les autres mesures importantes figure l’inauguration prochainement de deux nouvelles délégations régionales à Nador et à Dakhla, ce qui portera l’offre de la CNOPS à 15 délégations régionales autonomisées.

La Caisse a aussi développé un  nouveau service en ligne permettant à tous les producteurs de soins de suivre, en ligne, le traitement des demandes de prise en charge, depuis leur dépôt jusqu’à leur retrait. Il sera aussi procédé à  l’envoi systématique aux assurés des prises en charge accordées et d’un relevé des paiements effectués en faveur de l’assuré au profit des producteurs de soins. La CNOPS a également décidé de supprimer  toutes les réserves aux prises en charge. Ce qui facilitera l’accès aux prestations garanties dans le cadre du tiers payant.
Rappelons que les cotisations recouvrées par la Caisse ont atteint 4,6 MMDH en 2014 et les paiements ont totalisé, la même année, 4 MMDH.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *