AMO pour étudiants, les chiffres explosent : 200.000 demandeurs en attente

AMO pour étudiants, les chiffres explosent : 200.000 demandeurs en attente

L’augmentation des demandes est directement liée à l’assouplissement des textes encadrant le régime.

A son lancement, le régime de l’AMO de base des étudiants se fixait déjà comme objectif dès les premiers mois un nombre d’inscrits de l’ordre de 275.000 étudiants, avec une enveloppe d’environ 110 millions DH.

Alors que la couverture médicale estudiantine séduisait peu il y a quelques mois, les compteurs sont aujourd’hui en train d’exploser. A en croire les responsables du ministère de tutelle, le nombre des inscriptions oscille aujourd’hui entre 190.000 et 200.000 et ce, en l’espace de quelques mois seulement. En effet, l’AMO (Assurance-maladie obligatoire) pour étudiants trouvait peu ou pas du tout d’inscrits malgré son lancement en fanfare. Mise en place il y a plus de trois ans maintenant, l’AMO étudiants dépassait à peine les quelques milliers de bénéficiaires. Les immatriculations à la dernière rentrée universitaire étaient ainsi de 64.000 exactement. «Aujourd’hui, les demandes en cours de traitement ont pratiquement atteint les 200.000.

Le but est de permettre à un plus grand nombre de demandeurs de pouvoir bénéficier de l’AMO étudiants», apprend-on auprès des responsables. Ces derniers expliquent que l’augmentation des demandes est directement liée à l’assouplissement des textes encadrant le régime. Dans ce sens, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avait dévoilé l’été dernier le décret n° 2.18.513 modifiant le décret n° 2.15.657 visant à traiter les problèmes juridiques, procéduraux et techniques révélés lors de l’application de certains articles de l’ancien décret qui entraînaient une faible adhésion des étudiants au régime de l’AMO.

Le texte, qui a été adopté par la suite, avait pour objectifs de dresser une liste des établissements dont les étudiants sont soumis aux dispositions de la loi n° 116.12 relative au régime de l’AMO de base des étudiants, conformément à la décision de l’autorité gouvernementale chargée de l’enseignement supérieur au lieu de l’autorité gouvernementale chargée de la santé, de mettre à jour annuellement cette liste selon les mêmes modalités, d’annuler les procédures de signature, de certification et de visa de la déclaration relative à la couverture médicale de l’étudiant et de se contenter de remplir une déclaration électronique.

Ce changement de décret est intervenu après que des craintes sur l’échec de l’opération ont commencé à circuler. A son lancement, le régime de l’AMO de base des étudiants se fixait déjà comme objectif dès les premiers mois un nombre d’inscrits de l’ordre de 275.000 étudiants, avec une enveloppe d’environ 110 millions de dirhams. Seulement voilà, plusieurs années après le lancement de l’opération, le taux des étudiants immatriculés ne dépassait guère les 10%. Les responsables espèrent ainsi que le nouveau décret permettra d’atteindre même en retard les objectifs initiaux tracés par les autorités. Il faut préciser que le régime AMO étudiants s’inscrit dans le cadre d’une politique gouvernementale plus large visant à atteindre une couverture médicale universelle. Le système actuel compte ainsi l’AMO pour les salariés et fonctionnaires, le Ramed pour les couches démunies, l’AMO pour étudiants ainsi que l’AMO pour travailleurs indépendants.

Bourses d’étudiants

Le Conseil de gouvernement vient d’adopter le projet de décret modifiant le décret 2.12.618 publié en novembre 2012 qui fixe les conditions et les modalités de versement des bourses d’études et l’affectation des crédits budgétaires à ces bourses.

Dans un communiqué, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a souligné qu’il va publier les textes d’application y afférents et agir de concert avec les différents intervenants en vue de lancer une plate-forme de dépôt des candidatures d’obtention des bourses de l’enseignement supérieur afin de permettre aux étudiants d’obtenir la bourse en avril prochain.

Il s’agit également d’accorder aux commissions provinciales suffisamment de temps pour examiner les demandes et d’arrêter la liste des étudiants éligibles. Le nouveau texte vise à surmonter les difficultés qui entravent le système de gestion des bourses, de garantir l’égalité des chances entre l’ensemble des candidats et de mieux cibler les étudiants nécessiteux, sans oublier le déblocage des bourses dans des délais qui respectent le calendrier universitaire.

Lancement

L’AMO pour étudiants avait été lancée en 2016 par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, et le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle en collaboration avec le ministère de la santé en plus de l’Agence nationale de l’assurance-maladie (Anam) et la CNOPS.

Le régime qui faisait partie des mesures fixées dans le programme gouvernemental 2012-2016 devait bénéficier dès sa première année de mise en œuvre à quelque 288.000 étudiants. Les catégories concernées ciblées par le régime de l’AMO de base des étudiants sont les étudiants poursuivant leurs études dans les établissements de l’enseignement supérieur relevant des universités,  les établissements de l’enseignement supérieur ne relevant pas des universités, les établissements d’enseignement supérieur privé, les établissements d’enseignement supérieur rentrant dans le cadre du partenariat public-privé ainsi que les établissements de formation professionnelle public et privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *