Anas Benjelloun: «Amendis a bien saisi les messages de sa clientèle»

Anas Benjelloun: «Amendis a bien saisi les messages de sa clientèle»

ALM : Le vague de contestation contre Amendis continuent de s’amenuiser. Pouvez-vous nous parler de la situation actuelle ?
 

Anas Benjelloun : La situation est depuis une semaine revenue à la normale au sein de toutes nos agences, même pour celles de Bir Chifae et Al Majd, dont les activités étaient plus perturbées par ces dernières manifestations. Tous nos services opèrent correctement avec des équipes compétentes et renforcées par de nouveaux effectifs, et ce, pour mieux répondre aux attentes de notre clientèle. C’est le cas de certaines agences qui ont vu leur encadrement consolidé par des responsables de haut niveau, représentent pratiquement la direction générale. Ils sont habiletés à prendre des décisions en temps réel et sans qu’il y ait besoin de recourir au siège pour un simple avis ou une quelconque consultation.

Pourquoi, à votre avis, la hausse des factures de juillet et août a été à l’origine du déclenchement du mouvement de contestation à l’encontre d’Amendis?

Juillet et août correspondent à une période estivale où les clients consomment beaucoup d’eau et d’électricité. Il en résulte en général une plus forte hausse des factures que d’habitude. Cet effet s’est encore fait ressentir cette année par la clientèle, du fait que le système de facturation a évolué.

Il n’empêche qu’Amendis a effectué des examens approfondis de son système de facturation et relevés de compteurs concernant cette période, mais sans y détecter des anomalies majeures. Les révisions des factures ont concerné principalement les clients alimentés par un compteur collectif. Le volume consommé a été réparti en tenant compte du nombre de familles approvisionnées par un seul compteur, en les faisant bénéficier des tranches sociales. Ce qui a donné, bien évidemment, lieu à une baisse de ces factures.

Combien avez-vous traité de factures ?

Nous avons jusqu’à présent recalculé près de 60.000 factures. Cette opération de traitement de factures est effectuée suite à un recensement réalisé par les autorités locales pour les quatre arrondissements de Tanger. Chaque arrondissement est doté, à cet effet, d’une cellule, composée par l’élu local, l’autorité locale et le service permanent de contrôle et Amendis pour la bonne marche de cette opération de traitement de factures.

Quelles sont les mesures prises par votre société pour éviter de ftures contestations ?

Amendis a bien saisi les messages de sa clientèle et va accélérer tous ses projets visant l’amélioration de la qualité de ses services.  Elle a, d’autre part, mis en place une série d’actions convenues avec l’autorité délégante, le service permanent de contrôle et la wilaya. Parmi lesquelles, l’adoption du système de compteur individuel permettant à sa clientèle de maîtriser sa consommation et d’être pour autant facturée aux tranches sociales.

Il s’agit aussi de la mise en place des compteurs prépayés permettant aux clients de mieux gérer leur consommation et leur budget. Il est prévu aussi d’autres projets d’extension et de construction de nouvelles agences afin d’assurer de meilleures conditions d’accueil et d’accompagner le développement urbain que connaît Tanger. Nous continuons également de mener des actions de sensibilisation avec une soixantaine d’associations de quartiers visant entre autres d’expliquer aux simples citoyens le processus de facturation et de relevé des compteurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *