Anciens résistants : Pour une meilleure prise en charge

Anciens résistants : Pour une  meilleure  prise en charge

Celle-ci est destinée à vulgariser les termes de l’accord signé en 2013 entre le ministère de la Santé et Saham.

Assurance portant sur la prise en charge des adhérents assurés par cette compagnie dans les centres hospitaliers régionaux, préfectoraux ou provinciaux et des services sanitaires relevant  du  ministère de tutelle. Selon un communiqué du HCAR,  la signature de cette convention ambitionne l’amélioration de la mise en oeuvre des contrats relatifs à la couverture médicale mais aussi le renforcement des acquis permettant aux anciens membres de l’armée de libération et leurs familles d’avoir accès aux soins nécessaires.

La prise en charge de ces personnes  vient répondre aux attentes et aspirations d’une grande partie des anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération se trouvant dans l’incapacité de s’acquitter aisément des frais afférents aux différents actes de soins médicaux et sanitaires.

Un comité de pilotage et de suivi se chargera d’établir le plan d’action annuel et les plannings des campagnes d’information, précise le communiqué qui rappelle que les anciens résistants et Anciens membres de l’armée de libération et leurs familles bénéficient de la couverture médicale auprès de Saham Assurance depuis 2008, date à laquelle un contrat de soins d’hospitalisation a été signé en présence de SM le Roi Mohammed VI au Palais royal de Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *