APM Terminals Tangier : Un mois de septembre sous le signe de l’environnement

APM Terminals Tangier : Un mois de septembre sous le signe de l’environnement

L’opérateur participe pour la troisième fois à l’initiative GoGreen

L’engagement environnemental d’APM Terminals Tangier n’est plus à démontrer. L’opérateur qui souffle cette année sa dixième bougie se veut fidèle au GoGreen dont l’édition 2017 s’articule autour du changement climatique. Pour la troisième année consécutive, APM Terminals Tangier adhère à l’initiative et place pour cette occasion le mois de septembre sous le signe de l’environnement. A cet égard, l’opérateur a renforcé ses actions de sensibilisation. Des campagnes seront ainsi menées auprès des collaborateurs, des communautés locales et de l’ensemble des partenaires aux changements climatiques.

De mêmes des opérations de nettoyage de plages, forêts et de fonds marins auront lieu en parallèle à l’organisation des programmes de prévention de fuites et de réduction des émissions de CO2 dans les différents terminaux du réseau APM Terminals.
«APM Terminals Tangier procèdera, en partenariat avec la province Fahs Anjra et la direction provinciale des eaux et forêts au reboisement de 22 hectares de la forêt Jbel Dalia, qui a été ravagée par un incendie en 2016, ainsi que le rafraîchissement des 1.600 m d’arbres plantés il y a quelques années et à la création de plus d’espaces verts», apprend-on de l’opérateur.

Rappelons que le Groupe APM Teminals s’engage à développer, dans les pays où il est présent, des terminaux efficients et respectueux de l’environnement. A cet effet, de nouveaux standards sont mis en place. Le Groupe se veut également exigeant dans le choix d’équipements à faible impact sur l’environnement et évalue en permanence ses performances dans le domaine. Au Maroc, APM Terminals Tangier a réalisé plusieurs actions environnementales. L’opérateur a ainsi scellé des partenariats avec des entreprises spécialisées afin de revaloriser les déchets.

«Ils sont soit utilisés à l’intérieur du terminal, à l’image des pneus en fin de vie qui se reconvertissent en pots pour les plantes, ou encore des huiles et du bois usagés qui sont utilisés pour produire de l’énergie. D’autres sont triés et séparés des autres déchets, afin d’être éliminés sans nuire à l’environnement», précise l’opérateur dans ce sens. APM Terminals Tangier a consenti un grand effort pour réduire ses émissions de C02 par conteneur. Le taux s’est établi à 20 entre 2009 et 2016. Une performance atteinte grâce à la mise en place de plusieurs projets dont les lumières blanches et l’Eco RTG, VTL. Dans une optique écologique, l’opérateur réserve des espaces verts autour de ses bâtiments, une initiative qui favorise la réduction des émissions de CO2.

A l’occasion de son 10ème anniversaire, APM Terminals Tangier a confié aux jeunes artistes de l’Institut national des beaux-arts la création de quatre œuvres à partir de matériaux de récupération. Le but étant de sensibiliser à l’importance de redonner une 2ème vie aux déchets. Ces statues sont placées à l’entrée et aux jardins du Terminal. Notons qu’APM Terminals Tangier est labellisé RSE par la CGEM. Il est par ailleurs certifié ISO 14001 par Bureau Veritas pour la gestion de l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *