Appel à la libération des prisonniers marocains à Tindouf

The American Council for Moroccan POWs (ACMP), une association créée, récemment, appelle l’Algérie et le « Polisario », dans un communiqué, à relâcher immédiatement ces prisonniers, en vertu des conventions de Genève et des résolutions pertinentes de l’ONU et du Conseil de sécurité. L’association qui s’est fixée comme objectif la défense et la libération immédiate des prisonniers marocains détenus par le « polisario » et l’Algérie dans les camps de Tindouf, précise que ses membres vont oeuvrer à apporter une aide humanitaire aux détenus marocains. « Il s’agit d’une grave violation des droits de l’homme qui doit constituer une préoccupation pour tous les peuples épris de paix » , souligne l’ACMP qui affirme que son plan d’action prévoit la sensibilisation de l’opinion publique américaine sur les conditions tragiques dans lesquelles ces prisonniers sont détenus. Le conseil projette également de sensibiliser les membres de l’administration et les députés américains sur l’aspect illégal de cette situation qui perdure malgré le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991 et qui, en vertu de la Convention de Genève, doit mener à la libération de tous les prisonniers. De même, les membres de l’ACMP comptent examiner la possibilité de mener une action en justice, au nom de ces prisonniers, contre tout pays, organisation politique, société ou personne qui aurait bénéficié du fruit du travail de ces détenus. Parmi les autres actions que le Conseil compte mener, l’établissement de contacts avec les prisonniers marocains et leurs familles au Maroc et à l’étranger pour recueillir toutes les preuves sur les violations de droits l’homme dont font l’objet ces détenus. Les membres de l’ACMP prévoient, en outre, de créer un site Internet pour diffuser les informations sur cette question et accorder des bourses aux enfants de ces personnes maintenues en détention afin de leur permettre de poursuivre leurs études universitaires aux Etats-Unis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *