«Arrahma» au chevet du social

Créée à Zurich, Suisse, en 1989, l’institution internationale koweïtienne «Arrahma» entreprend des activités caritatives et sociales dans plusieurs pays à travers le monde.
Au Maroc, elle a entamé ses activités en 2000 et réalisé plusieurs actions caritatives, notamment à Kénitra et Témara, d’une valeur de près de 1,5 million de dollars.
Dans ce cadre, plusieurs projets ont été inaugurés lundi dernier dans la province de Kénitra. Ainsi, dans la commune urbaine de Kénitra-Maâmora, il a été procédé à l’inauguration du complexe «Arrahma», composé d’un orphelinat de 140 places, d’une école primaire et d’un collège qui contribueront à des actions à vocation caritative. Ce complexe comprend également un centre de qualification en faveur des veuves, orphelins et indigents.
Dans la commune urbaine de Saknia, un quartier baptisé «Hay Arrohma Al Koweïti», comprenant cinquante habitations d’une superficie de 60 m2, a été également inauguré. Les habitations de ce quartier, qui comprend une mosquée, un centre de qualification en menuiserie et couture en plus d’un foyer pour les collégiennes issues du milieu rural, ont été réservées gracieusement aux familles de veuves et orphelins de Hay souk Sebt et douar Ouled Moussa.
Dans la région de Dar Belamri, l’institution koweïtienne a procédé à la construction d’un complexe pour l’apprentissage de la couture la broderie, la confection de tapis en plus de cours d’alphabétisation, en faveur des veuves issues de familles démunies. Les villes de Rabat-Témara comptent pour leur part un complexe « Arrahma », composé d’un orphelinat, d’un dispensaire, d’une école et d’un immeuble d’habitation dont les recettes sont déstinées au complexe caritatif et servent à la prise en charge de 2000 orphelins.
Dans la ville de Kénitra, cinq mosquées sont à l’actif de cette institution qui contribue également aux activités sportives et à la réfection d’écoles en milieu rural, de dispensaires et à la distribution de denrées alimentaires et fournitures scolaires. Elle a également participé, en collaboration avec la wilaya de la région du Gharb-Cherarda-Béni H’sein, à l’organisation de colonies de vacances en faveur de 240 orphelins des deux sexes. Dernièrement, une délégation de l’institution «Arrahma», composée notamment du président du conseil d’administration (CA), Cheikh Jassem Mohalhal Yassine, le directeur du bureau pour l’Afrique du Nord, Khalid Kassar, le directeur du bureau Maroc et membre du CA, Khalid Mansour Bouzghiba, en plus de représentants des ambassades du Koweït et de Suisse au Maroc, avait été reçue par le wali de la région Gharb-Chérarda-Bni H’ssein, gouverneur de la province de Kénitra, Abdellah Maslout.
Lors de cette rencontre, il a été procédé, à l’issue d’une séance de travail, à la signature d’une convention de partenariat entre l’institution koweïtienne et la délégation d’entraide nationale de Kénitra portant sur la construction d’un centre socio-culturel dans la ville de sidi Yahyia.
Dans le cadre de ses activités caritatives, l’institution compte entreprendre une série de projets au titre de l’année 2002-2003 à Fès, Agadir et Tanger. Ces projets consistent en la construction de mosquées, orphelinats, centres de formation professionnelle, d’écoles primaires et de collèges dont les recettes seront affectées aux actions caritatives.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *